Développement durable, Environnement, Faune et Parcs Bandeau du ministère du Développement durable, de l'Environnement, de la Faune et des Parcs
Accueil Plan du site Pour nous joindre Portail gouvernemental A propos du site Recherche English

Communiqués de presse

UNE TECHNOLOGIE ENVIRONNEMENTALE DES PLUS PROMETTEUSES POUR VALORISER LES CENDRES DES INCINÉRATEURS MUNICIPAUX

Québec, le 15 novembre 2001 — M. Roger Paquin, député de Saint-Jean et adjoint parlementaire du ministre d’État à l’Environnement et à l’Eau, M. André Boisclair, a participé ce matin à l’inauguration de l’usine Alex Cendre dans les locaux de l’incinérateur municipal de la Communauté urbaine de Québec. Cette nouvelle usine procédera à la décontamination des cendres volantes générées par la combustion des déchets à très haute température.

Fortement interpellé par le problème de la gestion des cendres volantes, le ministère de l’Environnement du Québec s’est associé au projet d’INRS-EAU et d’Alex Cendre dès ses débuts en 1993. Il leur donnait alors un appui financier de 180 000 $ pour la réalisation d’un procédé de solubilisation chimique des métaux à l’échelle de laboratoire. Les cendres volantes résiduelles, qui contiennent des métaux lourds tels que le plomb, le cadmium et le mercure en quantité importante, sont considérées comme une matière dangereuse dont l’enfouissement requiert des conditions de sécurité maximales, donc très onéreuses.

« La décontamination des cendres volantes présente un double avantage. L’enfouissement des cendres traitées sera beaucoup moins dispendieux et leur valorisation éventuelle, ainsi que celle des métaux lourds récupérés grâce au procédé de solubilisation, pourront générer des revenus pour les municipalités concernées » a déclaré le député Paquin.

Rappelons qu’il existe trois incinérateurs municipaux au Québec, dont deux sont situés dans la région, l’un à Québec et l’autre à Lévis. Le troisième est aux Îles-de-la-Madeleine. En Amérique du Nord, l’on en compte des centaines et davantage encore en Europe, ce qui ouvre des possibilités de développement très intéressantes pour cette invention technologique québécoise.

- 30 -

SOURCE :

Jean-Louis Laplante
Attaché de presse
Cabinet du ministre
Tél. : (418) 521-3911
Louise Hamel
Agente d’information
Ministère de l’environnement
Tél : (418) 521-3823 poste 8025

    Retour aux communiqués


Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017