Développement durable, Environnement, Faune et Parcs Bandeau du ministère du Développement durable, de l'Environnement, de la Faune et des Parcs
Accueil Plan du site Pour nous joindre Portail gouvernemental A propos du site Recherche English

Plan gouvernemental de sensibilisation et de formation à la
démarche de développement durable

Un projet d’avenir… de plus en plus d’actualité!

Adaptation de l’article paru en novembre 2011
dans
Le Journal de l’Association des employées et employés du gouvernement

En adoptant la Loi sur le développement durable, le gouvernement du Québec posait, en 2006, les jalons de ce qui allait devenir sa démarche de développement durable. Cinq ans plus tard, après l’adoption de la Stratégie gouvernementale de développement durable 2008-2013 et l’élaboration de 135 plans d’action par les ministères et organismes, une nouvelle culture organisationnelle est en train de prendre forme grâce, notamment, à une meilleure sensibilisation au concept de développement durable et à ses applications. Si vous le voulez bien, voyons ce qu’il en est.


Comme pour toute démarche d’envergure, la mise en œuvre de la démarche gouvernementale de développement durable prend un certain temps. C’est un tournant majeur qui est en train de s’opérer au sein du gouvernement. Il se poursuit sur des bases communes et dans le respect des particularités de chaque organisation. Le mot d’ordre pour la mise en œuvre du Plan de sensibilisation et de formation 2009-2013 est : « Informer, sensibiliser, éduquer et innover ».

Le développement durable s’appuie sur une vision à long terme qui prend en compte le caractère indissociable des dimensions environnementale, sociale et économique des activités de développement. Le développement durable répond aux besoins du présent sans compromettre la capacité des générations futures à répondre aux leurs.

Les rencontres de partage : créativité et générosité à l’honneur

Ainsi, des rencontres de partage ont été organisées afin d’inspirer et d’outiller les communicateurs internes et les responsables de la formation de chacun des ministères et organismes dans leurs efforts de sensibilisation de leur personnel. Ces rencontres nous ont renvoyé l’image d’organisations dynamiques, caractérisées par leur créativité et leur générosité. Différentes approches et différents outils ont été présentés et ont fait l’objet d’échanges entre les participants. Nous vous en présentons quelques exemples.

La Société de l’assurance automobile du Québec (SAAQ) a proposé à ses employés de participer à un concours de photographies. Les participants devaient proposer une photo illustrant un aspect du développement durable. Une exposition des photographies reçues a permis à l’ensemble du personnel de voter et de choisir une gagnante. Nos félicitations à la lauréate, Mme Line Guérard!

Le ministère du Travail et les sept organismes gouvernementaux logés dans le même édifice ont proposé à leur personnel respectif de prolonger tout au long de l’année la traditionnelle cueillette d’aliments non périssables du temps des fêtes. L’initiative organisée au profit de Moisson Québec a connu un franc succès.

La Commission de la santé et de la sécurité du travail (CSST) a misé, quant à elle, sur les nouvelles technologies de l’information et de la communication et a élaboré un modèle interactif de sensibilisation à l’intention de ses employés. Cet outil présente la Loi sur le développement durable et la stratégie qui la complète. On y retrouve également des exercices pratiques.

De son côté, le ministère de l’Éducation, du Loisir et du Sport a pu compter sur l’expertise d’un membre de son personnel ayant à son actif de nombreuses années d’enseignement pour l’élaboration d’un cours et d’outils pédagogiques. Cette approche, qui favorise les échanges directs et la réponse quasi immédiate à toutes les questions, a permis de joindre plus de 700 personnes.

Ce ne sont là que quelques exemples. Ces outils sont accessibles aux responsables de la formation et aux officiers en développement durable des différents ministères et organismes sur l’Extranet du Développement durable. Comme vous pouvez le constater, il n’existe de limites que celles imposées par notre imagination. Plusieurs autres ministères et organismes ont élaboré leur propre approche et leurs propres outils, révélant ainsi leur spécificité tout autant que leur sens de l’innovation.

Un processus continu

Tous ces efforts de sensibilisation ont porté fruits. Un sondage réalisé par l’Institut de la statistique du Québec, en mars dernier, a révélé que l’objectif, qui était de sensibiliser 80 % du personnel des ministères et organismes, a été atteint.

Bien entendu, la sensibilisation et la formation constituent un processus continu. Le renouvellement de la fonction publique et les changements qui surviennent dans la société elle-même justifient à eux seuls une préoccupation constante à cet égard. Néanmoins, c’est sur le plan de la formation que les efforts s’intensifieront au cours des prochains mois, l’un des objectifs étant de joindre 50 % des gestionnaires et des autres personnels ciblés afin de mieux les outiller pour orchestrer les changements au sein de leur organisation. Il ne faut pas oublier que la responsabilité de former son personnel demeure la prérogative de chacun des ministères et organismes. C’est donc une histoire à suivre.

Retour à la Stratégie gouvernementale de développement durable 2008-2013


Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017