Développement durable, Environnement, Faune et Parcs Bandeau du ministère du Développement durable, de l'Environnement, de la Faune et des Parcs
Accueil Plan du site Pour nous joindre Portail gouvernemental A propos du site Recherche English

État de l'écosystème aquatique du bassin versant de la rivière Bécancour

Faits saillants 2004-2006

Résumé

La qualité des eaux du bassin de la rivière Bécancour est étroitement liée à l’occupation de son territoire. En effet, le secteur en amont de la rivière est occupé par la plus importante municipalité pour ce qui est de la population sur le bassin versant, soit la ville de Thetford Mines. En aval de cette municipalité, la qualité de l’eau est considérée comme mauvaise. La rivière Bécancour traverse ensuite une série de lacs, soit les lacs à la Truite, William et Joseph. À la sortie du lac William, la qualité de l’eau s’améliore et devient satisfaisante. Cette amélioration se fait toutefois au détriment des lacs à la Truite et William qui captent et assimilent les apports polluants provenant de l’amont des lacs. Dans la section plus en aval de la rivière, l’agriculture s’intensifie principalement sur les deux rivières Blanche. En effet, le suivi effectué en 1999 sur ces deux rivières montre que la qualité de l’eau était très mauvaise dans la rivière Blanche en amont de Daveluyville, et mauvaise dans l’autre rivière Blanche en amont de la ville de Bécancour. Il en résulte donc une qualité d’eau douteuse à l’embouchure de la rivière Bécancour, malgré les efforts d’assainissement des eaux usées municipales effectués sur ce bassin versant.


Référence : MINVILLE, S., 2007. État de l’écosystème aquatique du bassin versant de la rivière Bécancour : faits saillants 2004-2006, Québec, ministère du Développement durable, de l’Environnement et des Parcs, Direction du suivi de l’état de l’environnement, ISBN 978-2-550-51516-6 (PDF), 15 p.

Format PDF Format PDF*, 610 ko


* Vous devez disposer d'Acrobat Reader  pour visionner les documents PDF.


Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017