Développement durable, Environnement, Faune et Parcs Bandeau du ministère du Développement durable, de l'Environnement, de la Faune et des Parcs
Accueil Plan du site Pour nous joindre Portail gouvernemental A propos du site Recherche English

État de l'écosystème aquatique du bassin versant de la baie Missisquoi

Faits saillants 2001-2004

Résumé

La qualité des eaux du bassin de la baie Missisquoi est étroitement liée à l’utilisation de son territoire. En dépit des interventions d’assainissement effectuées et d’une certaine amélioration de la qualité de l’eau, les données physico-chimiques récentes des cours d’eau du secteur ouest révèlent que la qualité varie de « douteuse » à « très mauvaise ». C’est la forte concentration des activités agricoles dans cette partie du bassin, à proximité de la baie, qui est à l’origine des problèmes de pollution diffuse qui affectent la qualité de l’eau de la baie et des cours d’eau qui s’y déversent. La mauvaise qualité de l’eau de la baie est exacerbée, depuis quelques années, par des floraisons (blooms) de cyanobactéries (algues bleu-vert) qui limitent vraiment la pratique des activités récréatives pour lesquelles il y a un contact direct avec l’eau. Cette situation porte un dur coup à l’économie locale qui mise beaucoup sur le fort potentiel récréotouristique de la baie Missisquoi en période estivale. En revanche, les cours d’eau des secteurs centre et est qui ont bénéficié des efforts d’assainissement urbain, présentent dans l’ensemble une eau de qualité satisfaisante. À l’opposé du secteur ouest, ces cours d’eau traversent une région plus vallonnée dominée par la forêt et présentent une eau de meilleure qualité qui dénote bien les pressions plus faibles exercées sur les milieux aquatiques. Pour obtenir une eau de qualité dans la baie Missisquoi, il faudra poursuivre les interventions d’assainissement urbain dans les deux municipalités du bassin qui possèdent déjà un réseau d’égouts. On devra aussi vérifier la conformité des installations septiques résidentielles, commerciales et institutionnelles. Toutefois, compte tenu de l’importance relative des sources de pollution visées, la solution aux problèmes de qualité d’eau de la baie et de ses tributaires devra continuer de cibler prioritairement les sources diffuses de pollution, qui sont majoritairement agricoles, par l’adoption généralisée de bonnes pratiques agroenvironnementales. La qualité des eaux de la baie Missisquoi revêt une grande importance, puisqu’en plus d’offrir une gamme d’usages récréatifs, ce plan d’eau alimente deux municipalités en eau potable, soit Bedford et le secteur Philipsburg de Saint-Armand.


SIMONEAU, M., 2007. État de l’écosystème aquatique du bassin versant de la baie Missisquoi : faits saillants 2001-2004, Québec, ministère du Développement durable, de l’Environnement et des Parcs, Direction du suivi de l’état de l’environnement, ISBN 978-2-550-49625-0 (PDF), 18 p.

Format PDF Format PDF*, 896 ko


* Vous devez disposer d'Acrobat Reader pour visionner les documents PDF.


Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017