Développement durable, Environnement, Faune et Parcs Bandeau du ministère du Développement durable, de l'Environnement, de la Faune et des Parcs
Accueil Plan du site Pour nous joindre Portail gouvernemental A propos du site Recherche English

Bilan 2008-2012 du suivi de la santé de l’écosystème aquatique des projets de gestion intégrée de l’eau par bassin versant en milieu agricole

Résumé

Depuis 2007, le ministère du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques (MDDELCC), en partenariat avec le ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec, l’Union des producteurs agricoles et Agriculture et Agroalimentaire Canada, participe à la mise sur pied de projets de gestion intégrée de l’eau par bassin versant en milieu agricole. Dans le cadre de ces projets, le MDDELCC a le mandat d’assurer le suivi de la qualité de l’eau et de l’état de santé de l’écosystème aquatique.

Le présent bilan expose les résultats d’échantillonnage associés au suivi de plusieurs indicateurs de qualité de l’eau et au suivi de la santé de l’écosystème aquatique, tels que les concentrations de phosphore total et de nitrates-nitrites, l’indice diatomées de l’Est du Canada (IDEC) et l’indice de santé des macroinvertébrés benthiques (ISB). Les échantillonnages ont été réalisés dans le cadre du suivi de 45 projets de gestion intégrée de l’eau réalisés au Québec au cours de la période 2008 2012.

En considérant l’ensemble des échantillons prélevés par les coordonnateurs des projets de gestion intégrée de l’eau :

  • 80 % des 2 558 échantillons analysés pour le suivi du phosphore total présentent une valeur supérieure au critère de qualité établi pour la protection des cours d’eau contre l’eutrophisation, lequel se situe à 0,03 mg/L;
  • 20 % des 2 407 échantillons de nitrates-nitrites dépassent le seuil de protection des milieux aquatiques fixé à 2,9 mg de nitrates, sous forme d’azote, par litre (mg N/L);
  • 71 % ou 32 des 45 stations évaluées en 2012 présentent un IDEC de cote C (« pollué ») ou D (« fortement pollué »);
  • 85 % ou 22 des 26 stations échantillonnées présentent un ISB des classes « précaire » à « très mauvaise », c’est-à-dire sous le « biocritère » de l’indice de santé du benthos.

Ces constats contribuent à réaffirmer les enjeux environnementaux associés à la qualité de l’eau et à la santé de l’écosystème aquatique en milieu agricole. Dans la poursuite d’objectifs d’amélioration de la qualité de l’eau et de la santé de l’écosystème aquatique, ces données permettent :

  1. De cerner et de quantifier les problématiques propres aux cours d’eau visés par les projets. Les données représentent donc un outil important de sensibilisation destiné à l’ensemble des intervenants;
  2. De déterminer les patrons d’apport de contaminants de façon à préciser les correctifs à apporter pour réduire les conséquences des activités agricoles sur la qualité des cours d’eau.

Le suivi de la qualité de l’eau permet également d’établir une base de référence représentative de la période du projet sur un grand nombre de cours d’eau. Le suivi des diatomées au cours du projet et sur une période de cinq ans après la fin des travaux permettra d’établir si une tendance à l’amélioration de la qualité de l’eau est détectée.

Bilan complet (PDF, 5 Mo)


Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017