Développement durable, Environnement, Faune et Parcs Bandeau du ministère du Développement durable, de l'Environnement, de la Faune et des Parcs
Accueil Plan du site Pour nous joindre Portail gouvernemental A propos du site Recherche English

Évaluation de la qualité bactériologique de sites potentiels de baignade dans le Saint-Laurent, été 1999

Logo SLV2000Sommaire

Dans le cadre de la phase III du Plan d’action Saint-Laurent, la Direction du suivi de l’état de l’environnement du ministère de l’Environnement du Québec a réalisé, au cours de l’été 1999, une évaluation de la qualité bactériologique de l’eau à 24 sites potentiels de baignade situés le long du fleuve Saint-Laurent, entre le lac Saint-François et l’île d’Orléans. Dix campagnes de prélèvement ont été menées à la plupart des sites entre le 21 juin et le 2 septembre 1999. Lors de chaque visite, six échantillons ont été prélevés selon le protocole du programme Environnement-Plage; des dénombrements de coliformes fécaux et de staphylocoques totaux ont ensuite été effectués.

En utilisant la densité des coliformes fécaux comme indicateur du niveau de la salubrité des eaux, treize sites présentaient un potentiel intéressant pour la baignade, c’est-à-dire que le critère de qualité relatif à la baignade (200 coliformes fécaux/100 ml) y était respecté au moins 70 % du temps: île de la marina de Pointe-aux-Trembles, parc de la Commune (Varennes), parc Maisouna (Tracy), quai de Port-Saint-François (Nicolet), parc Antoine Gauthier (Pointe-du-Lac), parc de l’Île Saint-Quentin (Trois-Rivières), Pointe de Bécancour, anse Ross (Saint-Nicolas), anse Tibbits, quai Paquet et grève Joliette (Lévis), quai de Saint-Jean (île d’Orléans) et quai de Saint-Michel-de-Bellechasse. La forte contamination observée aux sites de l’îlet Vert, de l’île Marie et de l’île à la Pierre provient des eaux usées traitées, mais non désinfectées, de la Communauté urbaine de Montréal (CUM) et du Centre d’épuration des eaux de la rive sud (CERS), à Longueuil. Les deux autres sites les plus contaminés sont ceux localisés dans les municipalités de Batiscan et de Neuville, deux municipalités qui n’étaient pas encore desservies par un réseau d’égouts et une station d’épuration au moment de l’étude. D’autre part, compte tenu de la qualité bactériologique actuelle, les deux sites de l’anse au Foulon à Sillery ne présentent pas de potentiel intéressant pour la baignade.

Les concentrations de staphylocoques totaux étaient très élevées dans la section du fleuve en amont du lac Saint-Pierre et fortement correlées avec les concentrations en coliformes fécaux (r = 0,74; P<0,001). En aval du lac Saint-Pierre, les teneurs en staphylocoques étaient beaucoup plus faibles et la corrélation avec les coliformes fécaux beaucoup moins forte (r = 0,41; P<0,001). L’importance des teneurs observées à certains sites et l’absence, dans ces cas particuliers, de corrélation avec les coliformes fécaux jettent cependant un doute sur la possibilité d’utiliser les staphylocoques totaux comme indicateurs de la qualité des eaux de baignade dans le fleuve Saint-Laurent.

Figure 1 - Moyennes géométriques saisonnières des teneurs en coliformes fécaux et en staphylocoques totaux, fleuve Saint-Laurent, été 1999

Figure 1 - Moyennes géométriques saisonnières des teneurs en coliformes fécaux et en staphylocoques totaux, fleuve Saint-Laurent, été 1999

Figure 1 - Moyennes géométriques saisonnières des teneurs en coliformes fécaux et en staphylocoques totaux, fleuve Saint-Laurent, été 1999

Les données recueillies au cours de l’été 1999 ont permis de dresser un portrait de la qualité bactériologique de 24 sites potentiels de baignade dans le Saint-Laurent. En utilisant la fréquence de conformité des concentrations de coliformes fécaux au critère de qualité relatif à la baignade, ainsi que la moyenne géométrique saisonnière de cet indicateur, il a été possible d’évaluer le potentiel de chaque site pour la baignade : treize sites montrent ainsi un très bon ou un bon potentiel, alors que onze sites présentent un potentiel faible ou très faible.

Tableau 1 - Évaluation du potentiel pour la baignade des sites caractérisés au cours de l'été 1999

 

Dans le cadre de projets pilotes, il serait possible que des intervenants locaux entreprennent les démarches nécessaires afin d’ouvrir au public un ou plusieurs de ces sites. En raison de la grande variabilité de la qualité bactériologique des eaux du fleuve Saint-Laurent, il faudrait cependant exercer une surveillance étroite de la qualité bactériologique de ces sites et les fermer au besoin. Il faudrait également qu’un tel mode de fonctionnement soit accepté par les autorités concernées et le public.

Référence à citer : HÉBERT, S., 2000. Évaluation de la qualité bactériologique de sites potentiels de baignade dans le Saint-Laurent, été 1999, Direction du suivi de l’état de l’environnement, ministère de l’Environnement, Québec, envirodoq no ENV2000-0520, rapport  no QE-122. 11 p. et 4 annexes.

Version HTML complète

Format PDFFormat PDF*, 333 ko


* Vous devez disposer d'Acrobat Reader  pour visionner les documents PDF.


Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017