Développement durable, Environnement, Faune et Parcs Bandeau du ministère du Développement durable, de l'Environnement, de la Faune et des Parcs
Accueil Plan du site Pour nous joindre Portail gouvernemental A propos du site Recherche English

Qualité des eaux du fleuve Saint-Laurent, 1990 à 1997 - Sommaire

Conclusion

L'analyse des données colligées entre 1990 et 1997 montre qu'il y a eu, pour la majorité des stations d'échantillonnage, une baisse des concentrations de phosphore et de la conductivité. On observe également, à plusieurs stations d’échantillonnage, une diminution de la turbidité, des matières en suspension et des teneurs en coliformes fécaux. En amont de la zone d’étude, dans les eaux vertes en provenance des Grands Lacs,  on constate une baisse de la conductivité, du phosphore et de la turbidité. Ces tendances sont monotones et résulteraient en grande partie des interventions d’assainissement réalisées dans le bassin des Grands Lacs. On observe en outre dans cette masse d’eau une hausse des concentrations d’azote qui pourrait en partie être liée à une baisse de la production primaire en amont.

En aval de la région de Montréal, les améliorations se sont généralement faites par saut, la date du saut correspondant habituellement à la date de mise en service d’une station d’épuration municipale. Les données suggèrent que les interventions d’assainissement qui ont été réalisées dans les secteurs municipal et industriel ont permis d’améliorer significativement la qualité de l’eau du fleuve Saint-Laurent entre 1990 et 1997.

Début du document Section précédente Fin du document


Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017