Développement durable, Environnement, Faune et Parcs Bandeau du ministère du Développement durable, de l'Environnement, de la Faune et des Parcs
Accueil Plan du site Pour nous joindre Portail gouvernemental A propos du site Recherche English

Qualité des eaux du fleuve Saint-Laurent, 1990 à 1997 - Sommaire

Surveillance de la qualité de l'eau

Le réseau de surveillance de la qualité des eaux du fleuve Saint-Laurent s'étend de l'exutoire du lac Saint-François jusqu'à la pointe ouest de l'île d'Orléans. Il est composé de 34 stations, dont 9 principales et 25 secondaires. Les stations principales sont échantillonnées mensuellement sur une base annuelle, alors que les stations secondaires sont échantillonnées mensuellement, de mai à octobre. Une évaluation de la qualité générale de l'eau a été effectuée sur la base des données estivales recueillies en 1995 et 1996. Ces données ont été utilisées pour calculer l’indice de la qualité bactériologique et physico-chimique de l'eau (IQBP) élaboré pour les rivières du Québec (Hébert, 1996). L'indice prend en compte les paramètres suivants : phosphore total, nitrites et nitrates, azote ammoniacal, coliformes fécaux, demande biochimique en oxygène, pourcentage de saturation en oxygène dissous, chlorophylle a totale (chlorophylle a et phéopigments), pH et turbidité. Il permet de classifier la qualité de l’eau en cinq classes sur une échelle variant de 0 (très mauvaise qualité) à 100 (bonne qualité). Toutes les analyses statistiques ont été faites sur les données brutes non transformées à l’aide de tests non-paramétriques, à un niveau de signification de 5 %.

Début du document Section précédente Section suivante Fin du document


Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017