Développement durable, Environnement, Faune et Parcs Bandeau du ministère du Développement durable, de l'Environnement, de la Faune et des Parcs
Accueil Plan du site Pour nous joindre Portail gouvernemental A propos du site Recherche English

Concentrations des composés organiques volatils, des hydrocarbures pétroliers, des perchlorates et des métaux dans l’eau de la rivière Jacques-Cartier les 17 et 18 novembre 2009

Des échantillons d’eau ont été prélevés les 17 et 18 novembre 2009 à sept sites de la rivière Jacques-Cartier, entre l’amont de Shannon et Donnacona. Les échantillons ont été dosés pour 61 composés organiques volatils (COV); seuls deux composés ont été détectés, soit le trichloroéthylène (TCE) et le cis-1,2-dichloroéthylène. Les concentrations en TCE étaient toutes bien inférieures à la concentration maximale acceptable de 5 µg/l dans l’eau potable recommandée par Santé Canada et par la Direction de santé publique de Québec, et en deçà du critère de 21 µg/l établi pour la protection de la vie aquatique. Les concentrations variaient de « non détectables » à 0,34 µg/l. Les concentrations les plus élevées des deux composés ont été détectées à Shannon, alors qu’en amont, les concentrations étaient « non détectables ». Aucun COV n’a été détecté à l’usine de traitement d’eau de Donnacona.

Les hydrocarbures pétroliers (C10-C50) et les perchlorates n’ont été détectés à aucun des sites d’échantillonnage. Les métaux et les autres éléments mesurés ne montrent pas de dépassement des critères de qualité des eaux visant la protection de la vie aquatique (effet chronique).

La présence de mercure a été détectée à certains sites, mais considérant la grande variabilité des concentrations de mercure dans l’eau, on ne peut en tirer de conclusion. D’autres échantillons seraient nécessaires pour quantifier adéquatement les concentrations de mercure. Un site d’échantillonnage de référence localisé plus en amont serait également souhaitable.


Référence :
Laliberté, D., 2010. Concentrations des composés organiques volatils, des hydrocarbures pétroliers, des perchlorates et des métaux dans l’eau de la rivière Jacques-Cartier les 17 et 18 novembre 2009, Québec, ministère du Développement durable, de l’Environnement et des Parcs, Direction du suivi de l’état de l’environnement, ISBN 978-2-550-58256-4, 11 p. et 3 annexes.


Rapport, Format PDF format PDF, 933 ko


Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017