Développement durable, Environnement, Faune et Parcs Bandeau du ministère du Développement durable, de l'Environnement, de la Faune et des Parcs
Accueil Plan du site Pour nous joindre Portail gouvernemental A propos du site Recherche English

L'effet de l'ancien site minier de Notre-Dame-de-Montauban sur les teneurs en métaux des rivières Batiscan et Sainte-Anne

Résumé

La municipalité de Notre-Dame-de-Montauban, dans le comté de Portneuf, a été le siège d’activités minières de 1914 à 1990. On y a exploité des mines d’or et de métaux de base : plomb, zinc et argent. Le creusage des galeries souterraines et le traitement sur place du minerai ont laissé sur le territoire des stériles, des résidus miniers et des affleurements rocheux encore bien visibles en maints endroits. Exposés aux éléments, ces substrats minéraux sont érodés et lessivés par les eaux de ruissellement. Il en résulte une contamination des eaux de surface par les métaux.

Un suivi réalisé par le ministère du Développement durable, de l’Environnement et des Parcs démontre que l’ancien site minier a peu d’effets sur les concentrations de métaux dans la rivière Batiscan, mais provoque une forte augmentation des concentrations de zinc, plomb et cadmium dans la rivière Charest, tributaire de la rivière Sainte-Anne. En aval de l’ancien site minier, les concentrations de ces trois métaux dans la rivière Charest sont élevées et il est probable qu’il y ait des impacts sur la vie aquatique. Même si elles peuvent être problématiques pour la vie aquatique, les concentrations de métaux dans les cours d’eau à l’étude ne posent pas de problème pour la santé publique.

Les concentrations de zinc et de plomb dans la rivière Charest demeurent élevées jusqu’à son embouchure dans la rivière Sainte‑Anne. Il est possible que les teneurs en métaux dans la rivière Sainte‑Anne, à l’intérieur de la zone de mélange des eaux de la rivière Charest, soient relativement élevées. Néanmoins, il n’y a pas vraiment d’impacts à appréhender pour la population de Poulamons Atlantiques (poissons des chenaux), qui fraient dans l’embouchure de la rivière Sainte-Anne à chaque hiver.


Référence : Berryman, D., D. Thomassin et C. Viel, 2006. L’effet de l’ancien site minier de Notre‑Dame‑de‑Montauban sur les teneurs en métaux des rivières Batiscan et Sainte-Anne, Québec, ministère du Développement durable, de l’Environnement et des Parcs, Direction du suivi de l’état de l’environnement, Centre d’expertise en analyse environnementale du Québec et Direction régionale du contrôle environnemental de la Mauricie et du Centre-du-Québec, ISBN 2-550-45095-7 (PDF), Envirodoq no ENV/2005/0154, rapport no QE/163, 12 p.

Rapport, format PDF, 224 ko


* Vous devez disposer d'Acrobat Reader pour visionner les documents PDF.


Barre de navigation

| Accueil | Plan du site | Accessibilité | Pour nous joindre | Quoi de neuf? | Sites d'intérêt | Recherche | Où trouver? |

| Accès à l'information | Politique de confidentialité | Réalisation du site | À propos du site | Abonnement aux fils RSSAbonnement |


Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2014