Développement durable, Environnement, Faune et Parcs Bandeau du ministère du Développement durable, de l'Environnement, de la Faune et des Parcs
Accueil Plan du site Pour nous joindre Portail gouvernemental A propos du site Recherche English

 Qualité des eaux de la rivière des Outaouais - 1979-1994

Qualité de l'eau par secteur

Rivière des Outaouais, secteur de la rivière Gatineau (secteur C)

Avec son bassin versant de 23 724 km2, la rivière Gatineau constitue le principal tributaire de la rivière des Outaouais. La rivière coule du nord, à partir de Parent, vers le sud. Elle rejoint la rivière des Outaouais à la hauteur de Hull et de Gatineau. Cette rivière est fortement régularisée par une série de barrages qui nivellent les pointes printanières. Certains de ces barrages délimitent de grands réservoirs comme les réservoirs Baskatong, Cabonga et Dozois. D'autres barrages assurent la production d'énergie hydroélectrique. Le sous-bassin de la rivière Gatineau est une zone récréative importante pour la population de la région de Hull-Ottawa. La population saisonnière en 1993 s'élevait à 30 000 personnes dans ce secteur, tandis que la population permanente était de près de 35 000 personnes au même moment.

Photo : Rivière Gatineau, à Gatineau, MEF

Rivière Gatineau, à Gatineau.

Bien que déjà bonne dans l'ensemble du bassin versant, la qualité de l'eau de cette rivière continue de s'améliorer globalement depuis 1979. L'arrêt du flottage du bois en 1992-1993 devrait encore augmenter l'attrait de la rivière Gatineau pour les divers usagers. Il se flottait 587 000 m3 de bois sur cette rivière en 1986. Cet arrêt devrait aussi être bénéfique pour la vie aquatique et améliorera l'aspect esthétique des rives.

On compte de nombreuses plages en bordure du cours principal de la rivière et de plusieurs lacs. Le programme Environnement-Plage du MEF fournit une information complémentaire intéressante en ce qui concerne le niveau de pollution bactérienne des eaux de lacs et de rivières. Ainsi, entre 1987 et 1994,on compte une trentaine de plages qui ont fait l'objet d'une surveillance. Dans la plupart des cas, les plages ont obtenu le classement A (eau d'excellente qualité).

Les efforts d'assainissement urbain ont conduit à la construction de trois stations d'épuration, dans trois municipalités. On a retenu cinq industries pour intervention dans le cadre du volet industriel du PAEQ. Du côté de l'assainissement agricole, on dénombre onze interventions entre 1988 et 1994 dans le cadre du PAAGF.

Acteur local

Comité du bassin versant de la rivière Gatineau (COMGA)

Début du document Section précédente Section suivante Fin du document


Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017