Le maïs est souvent cultivé jusqu’aux bords des cours d’eau, empiétant sur la végétation riveraine. Le Code de gestion des pesticides, en vigueur depuis le 3 avril 2003, interdit l’application de pesticides à des fins agricoles à moins de 1 mètre ou de 3 mètres d’un cours d’eau, dépendant du type de cours d’eau ou du fossé en cause.
Imprimer cette page | Fermer cette page