Dans le bassin de la rivière Chibouet, le maïs et le soya couvrent respectivement 36 % et 7 % de la superficie du bassin. En plus de la présence simultanée de plusieurs pesticides, de 11 % à 28 % des échantillons prélevés entre 1999 et 2001 dépassaient les critères de qualité de l’eau établis pour la protection des espèces aquatiques. En 2001, les valeurs les plus élevées jamais mesurées depuis le début du programme d’échantillonnage en 1992 ont été enregistrées pour les herbicides atrazine (30 μg/l) et métolachlore (41 μg/l). Quoique non illustrés dans les graphiques, des dépassements des critères de qualité de l’eau ont été enregistrés pour les insecticides chlorpyrifos et malathion.

Imprimer cette page | Fermer cette page