Le maïs occupe 30 % de la superficie du bassin versant de la rivière des Hurons et le soya en occupe 10 %. Jusqu’à 23 pesticides différents ont été détectés dans la rivière des Hurons. De 15 % à 30 % des échantillons prélevés entre 1999 et 2001 dépassaient les critères de qualité de l’eau établis pour la protection des espèces aquatiques. L’atrazine est le plus souvent en cause. Quoique non illustrés dans les graphiques, des dépassements pour plusieurs insecticides tels que le diazinon, le carbaryl, le malathion, le chlorpyrifos, l’azinphos-méthyl et le carbofuran ont été observés.

Imprimer cette page | Fermer cette page