Développement durable, Environnement, Faune et Parcs Bandeau du ministère du Développement durable, de l'Environnement, de la Faune et des Parcs
Accueil Plan du site Pour nous joindre Portail gouvernemental A propos du site Recherche English

Suivi de la contamination toxique de la chair de poisson

Objectif du suivi environnemental

Détecter la présence de substances toxiques dans la chair de poisson afin de connaître l’état de l’environnement et d’établir, avec la collaboration du ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS), les recommandations pour la consommation humaine suivant les directives pour la commercialisation des produits de la pêche.

Utilité du suivi environnemental

À cause de la pollution, diverses substances toxiques se retrouvent dans la chair des poissons qui peuplent nos plans d’eau. Il peut s’agir de mercure, de biphényles polychlorés (BPC), de dioxines, de furanes, de polybromodiphényléthers (PBDE), etc. Les concentrations de toxiques dans la chair de poisson varient selon l’espèce du poisson, sa taille et l’endroit où il a été capturé.

Le suivi des substances toxiques dans la chair de poisson sert à connaître le degré de contamination des poissons de pêche sportive. Ultimement, il sert aussi à indiquer à la population les quantités à consommer pour bénéficier des avantages de la consommation du poisson tout en se protégeant des effets toxiques possibles des contaminants présents dans la chair de plusieurs espèces. Un suivi de l’évolution, dans le temps, des concentrations de mercure dans la chair de poisson peut être effectué à certaines stations d’échantillonnage pour vérifier l’impact des mesures d’assainissement.

Paramètres mesurés

Paramètres les plus fréquents : présence de mercure et d’organochlorés (BPC, dioxines et furanes), PBDE, arsenic, cadmium, plomb, sélénium, etc.

Paramètres facultatifs : présence d’autres métaux et d’autres molécules synthétiques.

Répartition des stations d’échantillonnage sur le territoire

Le réseau de mesure de la contamination de la chair de poisson comprend plus de 848 sites d’échantillonnage.

Document de référence

Pour plus d’information

Contactez, Denis Laliberté (denis.laliberte@mddefp.gouv.qc.ca ou 418 521-3820, poste 4724).

Retour à la page Suivi des milieux aquatiques


Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017