Développement durable, Environnement, Faune et Parcs Bandeau du ministère du Développement durable, de l'Environnement, de la Faune et des Parcs
Accueil Plan du site Pour nous joindre Portail gouvernemental A propos du site Recherche English

État de l'écosystème aquatique du bassin versant de la rivière Yamaska - Synthèse 1998

Le contexte socio-économique du bassin - un survol

Située sur la rive sud du Saint-Laurent, la rivière Yamaska prend sa source au lac Brome et se jette dans le fleuve à la hauteur du lac Saint-Pierre. Son bassin versant, qui occupe une superficie totale de 4 784 kilomètres carrés, est drainé par trois principaux tributaires : les rivières Noire, Yamaska Nord et Yamaska Sud-Est.

Carte de localisation

Cliquer ici pour un agrandissement de la carte
« État de l'écosystème aquatique du bassin de la rivière Yamaska - Étés 1994 et 1995 »

En 1995, près de 236 000 personnes habitent dans les 81 municipalités du bassin. Les plus peuplées et industrialisées sont Saint-Hyacinthe et Granby. Les municipalités d'Acton Vale, de Bromont, de Cowansville, de Farnham et de Valcourt comptent également des entreprises importantes. Les 110 établissements industriels qui rejettent des eaux de procédé dans le bassin - donc considérés comme potentiellement polluants - appartiennent aux secteurs de l'agro-alimentaire, de la transformation métallique, des textiles, de la chimie et du bois.

L'agriculture, qui occupe 63 % du territoire, est sans conteste la principale activité économique du bassin. En fait, la rivière Yamaska coule dans la région la plus agricole du Québec. Familiales dans les années 70, les fermes sont progressivement devenues de véritables entreprises hautement productives. Le nombre d'unités animales s'élève à plus de 300 000. La superficie totale de terres en culture dépasse 200 000 hectares. Le portrait agricole de cette région est décrit plus amplement dans la brochure intitulée Bassin versant de la rivière Yamaska, modifier nos pratiques agricoles... la priorité.

Photo de la Yamaska inférieure

Le paysage de la Yamaska inférieure est dominé par l'agriculture.
Les champs cultivés s'étendent à perte de vue à Yamaska près de l'embouchure.

Le bassin versant de la rivière Yamaska a été divisé en trois grands tronçons : la Yamaska supérieure, la Yamaska centrale et la Yamaska inférieure. La Yamaska supérieure correspond à la partie sud du bassin, du lac Brome à l'amont de Farnham. Elle inclut deux sous-bassins, c'est-à-dire ceux des rivières Yamaska Nord et Yamaska Sud-Est. La Yamaska centrale s'étend de l'amont de Farnham à l'aval de Saint-Damase et comprend le sous-bassin de la rivière Noire. La Yamaska inférieure parcourt les 75 derniers kilomètres de la rivière, soit de l'aval de Saint-Damase à l'embouchure.

 Retour à l'index / Yamaska Section précédente Section suivante Fin du document


Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017