Développement durable, Environnement, Faune et Parcs Bandeau du ministère du Développement durable, de l'Environnement, de la Faune et des Parcs
Accueil Plan du site Pour nous joindre Portail gouvernemental A propos du site Recherche English

Le Saint-Laurent

Pour les Québécois et les Québécoises, le Saint-Laurent est le cœur du Québec. Il revêt pour cette raison une très grande importance. Au début de la colonisation, il a constitué la porte d'entrée par laquelle les premiers Européens sont arrivés en Amérique du Nord. Au cours des siècles qui ont suivi, il a contribué à leur développement économique, social et culturel. Bref, le Saint-Laurent a façonné le Québec tel que nous le connaissons aujourd'hui. Mentionnons que plus de 80 % de la population du Québec vit actuellement sur les rives du Saint-Laurent et de ses tributaires, et que la moitié de celle-ci y puise son eau potable.

  • Qualité générale de l'eau
  • Qualité bactériologique de l'eau en rive
  • Modélisation de la qualité bactériologique de sites potentiels de baignade
  • Contamination de la chair de poisson
  • Autre publication

Historique

Photo : Fleuve Saint-LaurentAvec les années, la concentration démographique sur les rives du Saint-Laurent et de ses tributaires, doublée d'un développement industriel et agricole important, a évidemment entraîné des problèmes environnementaux majeurs. Ce fleuve que l'on croyait peu susceptible d'être pollué, au début du siècle, arrive difficilement, à la fin des années 1970, à diluer les eaux usées qui y sont déversées, et cela, malgré le débit impressionnant des eaux du fleuve. Toujours à la fin des années 1970, la situation est telle qu'on y voit de moins en moins d'activités récréatives et que même certaines espèces de poissons sont gravement menacées.

Devant le constat de la détérioration accélérée de la qualité des eaux du Saint-Laurent, le gouvernement du Québec se doit d'agir en toute urgence. Il crée donc divers programmes visant à mettre un frein aux différentes formes de pollution à l'origine de la dégradation de la qualité des eaux du fleuve et de ses tributaires.

Ainsi, en 1978, le gouvernement du Québec met sur pied l’ambitieux Programme d'assainissement des eaux du Québec et en confie la responsabilité au ministère de l'Environnement. Le programme comprend trois volets couvrant les secteurs urbain, agricole et industriel.

Les efforts et les activités ainsi entrepris par le Québec depuis 1978, en collaboration avec ses partenaires socio-économiques, pour assainir, conserver et protéger le Saint-Laurent et ses tributaires constituent les premières étapes marquantes et déterminantes dans le domaine. Ils ont pavé la voie à l'élaboration d'ententes de concertation entre les gouvernements du Canada et du Québec. Ainsi, un premier accord voyait le jour en 1988, soit le Plan d'action Saint-Laurent, lequel a été reconduit en 1994 sous le nom de Saint-Laurent Vision 2000. L'entente a été reconduite le 8 juin 1998 pour une durée de cinq ans.

Portrait global et indicateurs du suivi de l'état du Saint-Laurent 

Le 29 novembre 2011, les gouvernements du Canada et du Québec ont annoncé qu’ils s’engageaient pour 15 ans dans la conservation du Saint-Laurent. Cette entente, appelée Plan d’action Saint-Laurent 2011-2026, permet la poursuite d’une collaboration Canada-Québec sur le Saint-Laurent amorcée en 1988.

Ainsi, le Portrait global de l’état du Saint-Laurent 2014 a été réalisé dans le cadre du programme Suivi de l’état du Saint-Laurent.

Ce portrait, qui montre que le Saint-Laurent présente un équilibre fragile, a été réalisé par cinq partenaires gouvernementaux, soit Environnement Canada, le ministère du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques du Québec, le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs du Québec, Pêches et Océans Canada et Parcs Canada, ainsi que Stratégies Saint-Laurent, un organisme non gouvernemental actif auprès des collectivités riveraines.

Afin d’évaluer l’état et l’évolution de l’écosystème du Saint-Laurent, les partenaires ont retenu une série d’indicateurs environnementaux touchant les principales composantes de base du Saint-Laurent que sont l’eau, les sédiments, les ressources biologiques, les rives et les usages. Ces indicateurs font partie des programmes permanents d’acquisition de données des différents partenaires.



Barre de navigation

| Accueil | Plan du site | Accessibilité | Pour nous joindre | Quoi de neuf? | Sites d'intérêt | Recherche | Où trouver? |

| Accès à l'information | Politique de confidentialité | Réalisation du site | À propos du site | Abonnement aux fils RSSAbonnement |


Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2016