Aller au contenu
Navigation par thématique
Menu de la section eau

Réseau de surveillance volontaire des lacs (RSVL)

État de situation sur les résultats de phosphore dans les lacs

Les analyses de phosphore réalisées en 2016 dans le cadre des activités du Réseau de surveillance volontaire des lacs (RSVL) ont révélé de basses concentrations de phosphore total dans un nombre important de plans d’eau. Dans plusieurs cas, ces basses valeurs semblaient incohérentes avec les données historiques.

Pour clarifier cette situation, le ministère du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques a mené des études en 2017. Les principales conclusions de ces études sont les suivantes :

  • La technique d’échantillonnage utilisée par le RSVL est adéquate;
  • Le contenant en plastique utilisé depuis 2009 contribue à sous-évaluer le phosphore;
  • L’utilisation d’une bouteille en verre et l’analyse d’un volume plus grand donne de meilleurs résultats;
  • Néanmoins, les études n’ont pas permis de trouver une explication satisfaisante aux données anormales de la saison 2016 du RSVL.

Conséquemment, en 2018 :

  • Le contenant en plastique qui était utilisé pour l’échantillonnage et l’analyse du phosphore sera remplacé par un contenant en verre;
  • Le Ministère normalisera les données de phosphore obtenues au cours de la dernière décennie en appliquant un facteur de correction;
  • Temporairement, les fiches de résultats publiées sur Internet présentent les résultats non corrigés, et ce, jusqu’à ce que les données normalisées soient disponibles;
  • Le Ministère assume les frais des analyses de phosphore réalisées en 2018 en raison des questions qui demeurent en suspens. Par ailleurs, les personnes ou les groupes qui participent au RSVL assumeront les frais associés aux trousses d’échantillonnage, au transport des échantillons et aux analyses des deux autres paramètres (carbone organique dissous et chlorophylle a). Cela porte donc les frais de participation au programme d’échantillonnage à 239 $ en 2018 au lieu de 466 $. Le Ministère poursuivra ses investigations en 2018 pour répondre aux questions qui demeurent en suspens. Des experts du milieu scientifique seront mis à contribution;
  • Pour plus d’information, une foire aux questions (FAQ) portant sur la situation du phosphore est disponible.

Retour - Réseau de surveillance volontaire des lacs (RSVL)