Développement durable, Environnement, Faune et Parcs Bandeau du ministère du Développement durable, de l'Environnement, de la Faune et des Parcs
Accueil Plan du site Pour nous joindre Portail gouvernemental A propos du site Recherche English

Gestion intégrée du Saint-Laurent 

Tables de concertation régionales

Outil d’encadrement

Les Tables de concertation régionales


Un lieu de discussion et d’échange

Les Tables de concertation régionales permettront de réunir les différents intervenants régionaux concernés par la gestion des ressources et des usages du Saint-Laurent. 

Les objectifs de ces tables sont de :

  • favoriser la concertation des intervenants régionaux concernés par les enjeux du Saint-Laurent sur chacun des territoires établis;
  • de contribuer à l’élaboration, à l’adoption et au suivi de la mise en œuvre d’un Plan de gestion intégré régional représentatif des préoccupations du milieu, et ce, dans le respect des mandats et des responsabilités de tous les intervenants concernés.
Une implication régionale importante

Le concept proposé pour la gestion intégrée du Saint-Laurent ne prévoit pas la création de nouveaux organismes. La coordination et l’animation des Tables de concertation régionales seront confiées par le gouvernement du Québec, en collaboration avec des intervenants régionaux, à un organisme régional apte à prendre en charge ce mandat. Ces organismes auront pour mandats d’assurer une juste représentation des intérêts des intervenants concernés et de coordonner les travaux de la Table.

Retour en haut

Une instauration progressive

Au nombre de douze, les tables de concertation régionales (TCR) seront instaurées de manière progressive. À terme, cela permettra d’étendre l’approche de gestion intégrée des ressources en eau à l’ensemble du Québec méridional en complétant le territoire déjà couvert par la gestion intégrée de l’eau par bassin versant.

Tel que l’indique le Cadre de référence (PDF, 3,2 Mo) pour la gestion intégrée des ressources en eau au Québec, la mise sur pied d’une TCR s’effectue selon les principales étapes suivantes :

  1. La désignation par le ministre du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques, en concertation avec les instances locales, d’un mandataire de la TCR;
  2. L’embauche d’un coordonnateur par l’organisme mandataire;
  3. La formation, par le coordonnateur, d’un comité provisoire destiné à le soutenir dans la mise sur pied de la TCR.

À ce jour, six zones de gestion intégrée du Saint-Laurent (PDF, 3 Mo) ont été officiellement confiées à un organisme désigné, en vertu de l’article 14 de la Loi affirmant le caractère collectif des ressources en eau et visant à renforcer leur protection, à titre de mandataire :

Retour à la page Gestion intégrée du Saint-Laurent


Barre de navigation

| Accueil | Plan du site | Accessibilité | Pour nous joindre | Quoi de neuf? | Sites d'intérêt | Recherche | Où trouver? |

| Accès à l'information | Politique de confidentialité | Réalisation du site | À propos du site | Abonnement aux fils RSSAbonnement |


Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2016