Développement durable, Environnement, Faune et Parcs Bandeau du ministère du Développement durable, de l'Environnement, de la Faune et des Parcs
Accueil Plan du site Pour nous joindre Portail gouvernemental A propos du site Recherche English

Glossaire des indicateurs d'état

Plusieurs indicateurs de l'état des milieux aquatiques ont été conçus afin de mieux rendre compte de la qualité des milieux aquatiques, que ce soit en termes physicochimiques ou biologiques. Actuellement, le ministère du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques utilise les indices suivants pour rendre compte de l'état des milieux aquatiques :


Indice de santé du benthos – cours d’eau à substrat grossier (ISBg)

L’indice de santé du benthos (ISBg), et deux variantes de cet indice, sont utilisés pour évaluer le niveau d’intégrité biotique des cours d’eau à substrat grossier. Les variantes de l’indice de base sont rattachées au niveau visé pour l’identification des macroinvertébrés benthiques. L’indice multimétrique, ISBg, et ses variantes, sont composés des six mêmes variables de communauté. Deux variables concernent la richesse taxonomique, deux touchent la composition taxonomique et deux ont trait à la tolérance à la pollution. Le calcul de l’ISBg à une station donnée est tout d’abord réalisé en ramenant les valeurs des six variables sur une échelle commune (de 0 à 100) à l’aide de formules de standardisation. Par la suite, la valeur unique de l’ISBg est obtenue en faisant la moyenne de ces valeurs standardisées des six variables. Toutefois, les valeurs de référence diffèrent selon le niveau d’identification des macroinvertébrés benthiques. Pour obtenir un complément d’information sur cet indice et ses variantes, veuillez consulter
http://www.mddelcc.gouv.qc.ca/eau/eco_aqua/macroinvertebre/surveillance/index.htm
http://www.mddelcc.gouv.qc.ca/eau/eco_aqua/macroinvertebre/indice-integrite/substrat-grossier.htm.

ISBg

Le MDDELCC utilise l’ISBg de base (MDDELCC, 2012) pour effectuer le suivi de l’intégrité biotique basé sur les macroinvertébrés benthiques. Cet indice est rattaché au niveau 3 de surveillance biologique (MDDELCC, 2013), soit le niveau d’identification touchant majoritairement le genre. L’ISBg a une échelle qui varie de 0 à 100 unités, 100 étant la meilleure valeur. La borne principale, ou « biocritère », se situe à 72,7 %. Le tableau ci-après présente les cinq classes de qualité possibles et les valeurs qui s’y rattachent.

Classes de qualité associées
aux valeurs de l’ISBg

ISBg

Classe de qualité

De 89,2 à 100

Très bonne

De 72,7 à 89,1

Bonne

De 48,4 à 72,6

Précaire

De 24,2 à 48,3

Mauvaise

De 0 à 24,1

Très mauvaise

ISBg-f

La variante de l’indice relative à la famille est proposée pour le niveau 2 de surveillance biologique (MDDELCC, 2013), soit le niveau d’identification qui est majoritairement lié à la famille. L’ISBg-f a une échelle qui varie de 0 à 100 unités, 100 étant la meilleure valeur. Ces valeurs sont groupées en trois classes de qualité.

Classes de qualité associées
aux valeurs de l’ISBg-f

ISBg-f

Classe de qualité

De 75 à 100

Bonne

De 46 à 74

Précaire

De 0 à 45

Mauvaise

ISBvol ou ISBSurVol

La variante volontaire de l’indice, l’ISBvol, est adaptée pour la surveillance volontaire (MDDELCC, 2013), qui correspond au niveau 1 d’identification présenté dans Moisan (2010). L’appellation ISBSurVol est réservée aux participants de SurVol Benthos, un programme caractérisé par une formation au terme de laquelle une certification en identification est obtenue. Les ISBvol et ISBSurVol ont une échelle qui varie de 0 à 100 unités, 100 étant la meilleure valeur. Ces valeurs sont groupées en trois classes de qualité.

Classes de qualité associées aux valeurs de ISBvol et ISBSurVol

ISBvol et ISBSurVol

Cote de qualité des écosystèmes

De 75 à 100  

Bonne

De 46 à 74

Précaire

De 0 à 45

Mauvaise

Indice de santé du benthos – cours d’eau à substrat meuble (ISBm)

Le MDDELCC utilise l’ISBm (MDDELCC, 2012) pour effectuer le suivi de l’intégrité biotique basé sur les macroinvertébrés benthiques des cours d’eau à substrat meuble. Cet indice est lié au niveau 3 de surveillance, soit le niveau d’identification touchant majoritairement le genre. L’indice multimétrique, l’ISBm, est composé de six variables de communauté. Deux variables concernent la richesse taxonomique, deux touchent la composition taxonomique et deux ont trait à la tolérance à la pollution. Le calcul de l’ISBm à une station donnée est tout d’abord réalisé en ramenant les valeurs des six variables sur une échelle commune (de 0 à 100) à l’aide de formules de standardisation. Par la suite, la valeur unique de l’ISBm est obtenue en faisant la moyenne de ces valeurs standardisées des six variables. L’ISBm a une échelle qui varie de 0 à 100, 100 étant la meilleure valeur. La borne principale, ou « biocritère », se situe à 81,6 %. Le tableau ci-après présente les quatre classes de qualité possibles et les valeurs qui s’y rattachent.

Classes de qualité associées
aux valeurs de l’ISBm

ISBm

Classe de qualité

De 81,6 à 100

Bonne

De 54,4 à 81,5

Précaire

De 27,2 à 54,3

Mauvaise

De 0 à 27,1

Très mauvaise

 

Retour au début du glossaire

Indice d’intégrité biotique (IIB) :

L’indice d'intégrité biotique (IIB) se veut la synthèse de l’information la plus pertinente afin de statuer sur la santé des écosystèmes fluviaux (rivières) ou leur intégrité biotique. Il combine 7 variables explorant différents aspects de la structure des communautés de poissons. Trois variables concernent la composition et l’abondance, trois autres l’organisation trophique et une dernière la condition des poissons. La valeur de l’indice peut varier de 12 à 60 unités. L’intégrité biotique est considérée excellente pour des valeurs comprises entre 57 et 60, bonne entre 48 et 54, moyenne entre 39 et 45, faible entre 27 et 36 et très faible entre 12 et 24. En d’autres termes, des valeurs élevées signifient qu’une rivière supporte et maintient une communauté d’organismes équilibrée, bien intégrée, capable de s’adapter au changement et ayant une composition spécifique, une diversité et une organisation fonctionnelle comparables à celles d’un écosystème naturel.

Cote de l'indice d'intégrité biotique

IIB

Indice d'intégrité biotique

57 - 60 excellente
48 - 54 bonne
39 - 45 moyenne
27 - 36 faible
12 - 24 très faible

Retour au début du glossaire

Indice général de qualité de l’eau :

Indice de la qualité bactériologique et physicochimique (IQBP) - indice de la qualité de l’eau :

L’indice de la qualité bactériologique et physicochimique (IQBP) sert à évaluer la qualité générale de l’eau. Cet indice est basé sur des descripteurs conventionnels de la qualité de l’eau et intègre normalement 10 variables : le phosphore total, les coliformes fécaux, la turbidité, les matières en suspension, l'azote ammoniacal, les nitrites-nitrates, la chlorophylle a totale (chlorophylle a et phéopigments), le pH, la DBO5 et le pourcentage de saturation en oxygène dissous. Dans certains cas, en raison de la disponibilité des données ou de particularités régionales naturelles, un nombre inférieur de descripteurs peut avoir été retenu.  

Ainsi, l'IQBP6 est basé sur les six variables suivantes : le phosphore total, les coliformes fécaux, les matières en suspension, l'azote ammoniacal, les nitrites-nitrates et la chlorophylle a totale (chlorophylle a et phéopigments). Pour chacun des descripteurs retenus, la concentration mesurée est transformée, à l'aide d'une courbe d'appréciation de la qualité de l'eau, en un sous-indice variant de 0 (très mauvaise qualité) à 100 (bonne qualité). L'IQBP d'un échantillon donné correspond au sous-indice du descripteur qui présente la valeur la plus faible. L'IQBP attribué à une station d’échantillonnage pour une période donnée correspond à la valeur médiane des IQBP obtenus pour tous les prélèvements réalisés pendant cette période.

L’IQBP permet ainsi de définir
cinq classes de qualité :

IQBP

Cote de qualité de l'eau

A (80-100)

Eau de bonne qualité

B (60-79)

Eau de qualité satisfaisante

C (40-59)

Eau de qualité douteuse

D (20-39)

Eau de mauvaise qualité

E (0-19)

Eau de très mauvaise qualité

Il faut toutefois noter qu’une eau jugée de bonne qualité peut, à l’occasion, présenter des dépassements d’un ou de plusieurs critères. Ainsi, même si la qualité d’une eau est jugée satisfaisante, cela ne signifie pas qu’aucun effort supplémentaire ne doit être entrepris pour améliorer la situation et pour respecter tous les critères de qualité.

Référence :

Ministère de l’Environnement et de la Faune. 1996. Développement d’un indice de la qualité bactériologique et physico-chimique de l’eau pour les rivières du Québec. Québec, Direction des écosystèmes aquatiques, envirodoq EN970102, 20 p. et 4 ann.

Indice de la qualité des bandes riveraines (IQBR) :

L'indice de la qualité des bandes riveraines (IQBR) sert à évaluer la condition écologique d’un milieu riverain. Cet indice est construit à partir d’une série de composantes ou d’éléments faisant partie intégrale des écosystèmes riverains actuels, soient : la forêt, les arbustaies, les herbaçaies naturelles, les cultures, les friches et pâturages, les coupes forestières, le sol nu, le socle rocheux et les infrastructures. Une cote est donnée à chaque composante afin d’obtenir la valeur finale de l’IQBR. La cote estime le potentiel de chacune des composantes à remplir les fonctions écologiques qui définissent l’habilité de l’écosystème riverain à maintenir et à soutenir les communautés d’organismes terrestres et aquatiques dans un état d’équilibre et propre à celui des milieux naturels.