Développement durable, Environnement, Faune et Parcs Bandeau du ministère du Développement durable, de l'Environnement, de la Faune et des Parcs
Accueil Plan du site Pour nous joindre Portail gouvernemental A propos du site Recherche English

Communiqué de presse

 

Version   
imprimable

MRC de la Vallée-du-Richelieu, de Marguerite-d’Youville et de Rouville - Mise en place d’installations de biométhanisation : bientôt une réalité

Varennes, le 31 janvier 2014 – Le député de Verchères et ministre de la Sécurité publique, M. Stéphane Bergeron, est fier d’annoncer, au nom du ministre du Développement durable, de l'Environnement, de la Faune et des Parcs, M. Yves-François Blanchet, l’attribution d’une aide financière de 31 302 000 $ à la Société d’économie mixte de l’est de la Couronne Sud (SEMECS), dans le cadre du Programme de traitement des matières organiques par biométhanisation et compostage. Cette aide financière inclut une contribution maximale de 16 592 667 $ du gouvernement fédéral, représenté par l’honorable sénateur Jean-Guy Dagenais.

Grâce à l’aide consentie, la SEMECS pourra assurer la mise en place d’installations de biométhanisation et de compostage afin de valoriser l’ensemble des résidus organiques générés par la population des MRC de la Vallée-du-Richelieu, de Marguerite-d’Youville et de Rouville, soit environ 235 000 habitants. On prévoit que les nouvelles installations traiteront environ 50 000 tonnes métriques de matières organiques par année, ce qui permettra aux MRC desservies d’atteindre un haut taux de récupération des matières organiques. Le projet de la SEMECS permettra également de produire environ 3,25 millions de m3 de biométhane et fournira un compost de qualité qui pourra être épandu directement dans les champs.

« Forte d’un soutien financier adéquat, la SÉMECS pourra contribuer de façon concrète aux efforts collectifs visant à améliorer notre gestion des matières résiduelles. Nous avons ici un bel exemple de projet s’inscrivant dans une perspective de développement durable, c’est-à-dire un projet tourné vers l’avenir, qui tient compte tout à la fois des dimensions sociales, environnementales et économiques; un projet qui permettra à la fois de dynamiser l’économie locale et d’améliorer la qualité de vie des citoyennes et citoyens de la région », a déclaré le ministre Bergeron.

La capacité de traitement de l’installation de biométhanisation sera de 41 000 tonnes par an, tandis que les infrastructures de compostage auront une capacité de 10 000 tonnes par an. L’installation de traitement est conçue et dimensionnée pour traiter les matières organiques générées par l’ensemble des trois MRC, en prenant en compte la croissance démographique projetée sur 20 ans. La capacité de l’usine tient compte également des matières organiques provenant des institutions, industries et commerces. Ce projet permettra une réduction de 11 294 tonnes de gaz à effet de serre par année.

« Je me réjouis de voir que de plus en plus de municipalités font le choix de s’investir dans des initiatives de biométhanisation et de compostage. Nous avons la preuve concrète que nos efforts de sensibilisation portent fruits. D’ici quelques années, nous voulons faire du Québec une société sans gaspillage, où la seule matière résiduelle éliminée est le résidu ultime. Le Plan d’action 2011-2015 du gouvernement du Québec, lié à la Politique de gestion des matières résiduelles, a d’ailleurs pour objectif de recycler 60 % de la matière organique putrescible résiduelle d’ici la fin de 2015. Le projet de la SÉMECS est un pas de plus dans la bonne direction », a déclaré le ministre Blanchet.


– 30 –

SOURCES :

Catherine Salvail
Attachée de presse
Cabinet du ministre du Développement durable, de l’Environnement, de la Faune et des Parcs
Tél. : 418 521-3911
Audrey Gagnon
Attachée de presse
Cabinet du ministre de la Sécurité publique
Tél. : 418 643-2112

INFORMATION :

Relations avec les médias
Ministère du Développement durable,
de l’Environnement, de la Faune
et des Parcs
Tél. : 418 521-3991

 

Retour aux communiqués


Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017