Développement durable, Environnement, Faune et Parcs Bandeau du ministère du Développement durable, de l'Environnement, de la Faune et des Parcs
Accueil Plan du site Pour nous joindre Portail gouvernemental A propos du site Recherche English

Communiqué de presse

 

Version   
imprimable

Stratégie québécoise sur les aires protégées
Le député M. Jean Rioux annonce un soutien financier de 34 275 $ pour contribuer à la conservation d'une tourbière en Montérégie

Québec, le 21 novembre 2006Au nom du ministre du Développement durable, de l’Environnement et des Parcs et leader adjoint du gouvernement, M. Claude Béchard, le député de la circonscription d’Iberville, M. Jean Rioux, annonce l’octroi d’une aide financière de 34 275 $ à l’organisme Conservation de la Nature - Québec. Cette aide financière permettra à l’organisme d’acquérir une propriété de 33 hectares située dans la municipalité de Saint-Georges-de-Clarenceville en Montérégie.

« L’acquisition de cette propriété vient consolider la protection d’un territoire de 315 hectares appartenant déjà à Conservation de la Nature – Québec et s’inscrit dans une initiative plus globale visant à protéger les dernières tourbières de la région du lac Champlain. Ces milieux humides jouent un rôle essentiel dans la régulation des niveaux d’eau, participant ainsi à la qualité de vie de la population locale et régionale. L’aide financière accordée dans le cadre du Programme de conservation du patrimoine naturel en milieu privé contribuera à l’avancement de ce projet ainsi qu’à la poursuite d’un partenariat déjà bien engagé avec l’organisme dans le domaine de la conservation », a déclaré le député d’Iberville, M. Jean Rioux.

La propriété visée fait partie d’une tourbière à Saint-Georges-de-Clarenceville qui s’étend, au Québec, de la rivière du Sud jusqu’à la frontière américaine. Cette propriété est presque entièrement boisée et abrite également un écosystème forestier exceptionnel, soit une érablière rouge sur tourbe reconnue comme forêt refuge et forêt rare. La présence de la bartonie de Virginie, une espèce floristique susceptible d’être désignée menacée ou vulnérable, contribue également à sa valeur de conservation. Une grande diversité d’amphibiens et de reptiles fréquente le site, là où se trouvent notamment des mares et des canaux. Le cerf de Virginie et le coyote y ont également été observés.

« Ce partenariat entre le ministère du Développement durable, de l’Environnement et des Parcs et Conservation de la Nature – Québec nous permet de doubler nos capacités d’acquisition et, ainsi, d’accélérer la protection des espèces menacées de la province », a souligné Me Pierre Renaud, directeur général de Conservation de la Nature – région du Québec.

Le projet de l’organisme Conservation de la Nature - Québec s’inscrit dans le cadre du Programme de conservation du patrimoine naturel en milieu privé – volet 2, mis en oeuvre par le ministère du Développement durable, de l’Environnement et des Parcs. Ce programme vise à soutenir les initiatives de conservation entreprises par le secteur privé en vue de développer un réseau d’aires protégées en milieu privé. L’aide financière gouvernementale octroyée grâce à ce programme permettra de défrayer 50 % des coûts admissibles afférents à cette transaction, soit l’acquisition par achat du territoire visé par le projet.

- 30 -

SOURCE :

Pascal D’Astous
Attaché de presse
Cabinet du ministre
du Développement durable,
de l'Environnement et des Parcs
Tél. : 418 521-3911

INFORMATION :

Huguette Gendreau
Conseillère en communication
Direction des communications
Ministère du Développement durable,
de l’Environnement et des Parcs
Tél. : 418 521-3823, poste 4965

 

Retour aux communiqués


Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017