Développement durable, Environnement, Faune et Parcs Bandeau du ministère du Développement durable, de l'Environnement, de la Faune et des Parcs
Accueil Plan du site Pour nous joindre Portail gouvernemental A propos du site Recherche English

Communiqué de presse

 

Version   
imprimable

Mont Orford
Les terres demeureront la propriété des Québécois

Orford, le 7 mai 2007 – « Le gouvernement du Québec s’engage à conserver les terres du mont Orford dans le domaine public de l’État. Toute solution future à la gestion de ces terres devra désormais tenir compte du maintien de leur caractère public ». C’est dans ces termes que la ministre du Développement durable, de l'Environnement et des Parcs, Mme Line Beauchamp, a annoncé aujourd’hui la décision gouvernementale visant à assurer la mise en œuvre d’une solution constructive et durable au regard de la gestion des terres publiques, du centre de ski et du terrain de golf du mont Orford.

« Les mesures annoncées favoriseront non seulement l’implication des milieux local et régional, mais permettront de développer un nouveau consensus social autour d’un projet viable assurant le développement socioéconomique de la région », a déclaré la ministre Beauchamp.

Le gouvernement du Québec met donc fin à l’appel d’offres public présentement en cours. Il confirme le maintien du caractère public aux terres sur lesquelles se trouvent un domaine skiable et un terrain de golf. Ainsi, la MRC de Memphrémagog devra développer, d’ici vingt-quatre mois, un large consensus régional autour d'un projet récréotouristique régional et de la prise en charge de l’exploitation du centre de ski et du golf. « Au cours de ce processus, j’exprime le souhait que la MRC examine plus particulièrement le scénario de se voir confier par bail ces terres publiques », a ajouté la ministre.

Le gouvernement est disposé à résilier dans les plus brefs délais le bail avec Mont Orford inc., tel que cette entreprise en a manifesté l’intention à plusieurs reprises et tel qu’exigé par plusieurs intervenants régionaux. Cela n’a cependant aucune conséquence sur la poursuite des activités de ski et de golf puisque, à la conclusion de cette résiliation, le gouvernement va mandater la Société des établissements de plein air du Québec (Sépaq) afin qu’elle assume, de manière transitoire, la gestion des strictes activités d’opération durant la période au cours de laquelle la MRC travaillera à établir un consensus régional. Advenant qu’aucune solution ne soit arrêtée d’ici vingt-quatre mois, le gouvernement mettra fin à ses obligations de gestion du centre de ski et du golf.

« Je suis très heureux que la solution retenue garantisse la prochaine saison de ski et sauvegarde ainsi les commerces et les emplois qui en dépendent. Le point le plus fort, à mon sens, consiste à donner à la région le temps et les moyens de déterminer la meilleure solution pour protéger les emplois et l'environnement du mont Orford », a souligné le député d’Orford, M. Pierre Reid.

Rappelons qu’en vertu de la Loi 23, le processus d’agrandissement du parc national du Mont-Orford est maintenu. En effet, les démarches pour acquérir près de 5 000 hectares se poursuivent.

« Nous mettons en place les conditions nécessaires pour favoriser un projet rassembleur à forte accessibilité sociale, moteur de l’économie régionale, qui s’inscrit concrètement dans le développement durable du Québec », a conclu la ministre.

- 30 -

SOURCES :

Véronik Aubry
Attachée de presse
Cabinet de la ministre
du Développement durable,
de l'Environnement et des Parcs
Tél. : 418 521-3911
Véronique Auger
Conseillère en communication
Direction des communications
Ministère du Développement durable,
de l’Environnement et des Parcs
Tél. : 418 521-3823

 

Retour aux communiqués


Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017