Développement durable, Environnement, Faune et Parcs Bandeau du ministère du Développement durable, de l'Environnement, de la Faune et des Parcs
Accueil Plan du site Pour nous joindre Portail gouvernemental A propos du site Recherche English

Communiqué de presse

 

Version   
imprimable

Colloque international sur la gestion de l'eau douce
La ministre Beauchamp invite les intervenants du milieu à la concertation et à la mobilisation afin de faire de la protection de l'eau une priorité

Québec, le 13 septembre 2007 – Lors de son passage au Colloque international sur la gestion de l’eau douce, la ministre du Développement durable, de l’Environnement et des Parcs, madame Line Beauchamp, invite l’ensemble de la population à agir et à faire de la protection de l’eau une priorité. Elle interpelle également les intervenants du milieu afin que ces derniers adoptent de meilleures pratiques de gestion de l’eau, dont la gestion par bassin versant.

Cette approche de gestion est fondée sur le fait que le bassin versant d’un lac ou d’un cours d’eau, ainsi que toutes les activités qui s’y tiennent, ont une grande influence sur le lac ou le plan d’eau lui-même. Il est donc primordial, dans une bonne gestion de l’eau, de prendre en compte l’ensemble des composantes du bassin versant.

« La gestion par bassin versant est le meilleur moyen de poser un diagnostic et de comprendre les liens entre l’utilisation du territoire et la qualité de l’eau. Il devient alors possible d’identifier les pressions qu’exercent les activités humaines sur l’environnement, les conséquences de ces activités sur l’état de l’environnement et les actions correctrices qui devraient être entreprises pour réduire ou éliminer sa détérioration », indique la ministre.

La ministre tient également à rappeler l’importance de l’eau dans la vie des Québécoises et des Québécois, d’où le besoin de mieux protéger la ressource et de la mettre en valeur : « Parmi toutes nos ressources, l’eau est une des plus précieuses. C’est également un héritage d’une grande valeur que nous tenons à transmettre aux générations futures. C’est donc notre devoir à tous, gouvernements, citoyens, acteurs économiques et organismes voués à sa protection, de travailler ensemble à utiliser ce patrimoine dans le respect des générations actuelles et futures », conclut la ministre.

Rappelons que le Colloque international sur la gestion de l’eau douce, qui se déroule du 13 au 15 septembre à Sorel-Tracy, réunit des intervenants du Québec, du Canada, des États-Unis et même d’outre-mer, concernés par l’eau douce, sa gestion et sa protection. Le ministère du Développement durable, de l’Environnement et des Parcs a d’ailleurs octroyé une subvention de 15 000 $ pour la tenue de l’événement, qui est organisé par le Comité de concertation et de valorisation du bassin de la rivière Richelieu (COVABAR).


- 30 -

SOURCES :

Véronik Aubry
Attachée de presse
Cabinet de la ministre
du Développement durable,
de l'Environnement et des Parcs
Tél. : 418 521-3911
Sonia Chouinard
Conseillère en communication
Ministère du Développement durable, de l’Environnement et des Parcs


INFORMATION :

Relations médias
Ministère du Développement durable,
de l'Environnement et des Parcs
Tél. : 418 521-3991

 

Retour aux communiqués


Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017