Développement durable, Environnement, Faune et Parcs Bandeau du ministère du Développement durable, de l'Environnement, de la Faune et des Parcs
Accueil Plan du site Pour nous joindre Portail gouvernemental A propos du site Recherche English

Communiqué de presse

 

Version   
imprimable

Matières résiduelles : 300 000 $ investis dans la relance et l'expansion de Cogesdi, une entreprise de récupération qui privilégie l'embauche de personnes handicapées

Québec, le 5 juin 2002  —  M. Michel Morin, député de Nicolet-Yamaska et whip en chef du gouvernement du Québec, au nom du ministre délégué à l'Environnement et à l'Eau, M. Jean-François Simard, annonce qu’une aide financière de 300 000 $ a été versée à l’entreprise COGESDI, de Nicolet, dans le cadre du Programme d’aide aux entreprises d’économie sociale oeuvrant dans le secteur de la gestion des matières résiduelles. Le financement accordé a permis la relance et l’expansion d’un centre de récupération spécialisé dans la collecte de résidus des industries du textile.

« Beaucoup de résidus industriels, considérés aujourd’hui comme de précieuses ressources, sont détournés des lieux d’enfouissement et remis dans le cycle de production. En relançant ses activités, COGESDI contribue à valoriser 98 % des matières récupérées, tout en offrant à une quinzaine de personnes un travail adapté à leurs possibilités », a déclaré le ministre Simard qui se réjouit du succès de l’entreprise.

L’aide financière accordée par le ministère de l’Environnement a permis à COGESDI de déménager dans des locaux plus grands et d’effectuer les travaux nécessaires à la réception de camions remorques. L’achat d’une presse plus puissante permet de traiter en 2 heures le volume de résidus traité en une journée auparavant. Tout ce qui sort de l’usine de textile est valorisé. Une fois compactés, le fil et les tissus sont acheminés vers une manufacture qui en fait du feutre et du rembourrage. Les enveloppes de plastique qui recouvrent les bobines de fil feront du plastique recyclé tandis que les cartons sur lesquels fils et tissus sont enroulés servent à fabriquer différents papiers et cartons d’usage courant.

« Je loue la ténacité et la grande ferveur des responsables qui ont permis la reprise des activités de COGESDI et je salue le caractère dynamique et innovateur de cette entreprise dont le rôle social est important pour les gens de notre région, notamment par son apport à l’économie locale et sa contribution stimulante à l’embauche », a dit le député de Nicolet, M. Michel Morin, qui visitait le centre de récupération à l’occasion de la journée porte ouverte qui se tient aujourd’hui.

Rappelons que le programme d’aide en économie sociale du gouvernement du Québec a été créé en 1999, afin de soutenir la création et le maintien d'emplois durables et de qualité au sein d'entreprises d'économie sociale. Ces entreprises doivent oeuvrer dans le secteur des matières résiduelles et offrir un potentiel de viabilité d’au moins trois ans.

Doté d’un budget global d’environ 23 M$ répartis sur 5 ans, ce programme a permis de verser, à ce jour, près de 2 M$ à différents centres de travail adaptés du Québec pour la récupération, le recyclage et la valorisation de matières résiduelles de toutes sortes. Le programme contribue ainsi à l’atteinte des objectifs environnementaux prévus dans la Politique québécoise sur la gestion des matières résiduelles 1998-2008.

– 30 –

SOURCES :

Jacques Nadeau
Attaché de presse
Cabinet du ministre délégué
à l'Environnement et à l'Eau
Tél. : (418) 521-3977
Louise Hamel
Conseillère en communication
Direction des communications
Tél. : (418) 521-3823, poste 8025

 

Retour aux communiqués


Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017