Développement durable, Environnement, Faune et Parcs Bandeau du ministère du Développement durable, de l'Environnement, de la Faune et des Parcs
Accueil Plan du site Pour nous joindre Portail gouvernemental A propos du site Recherche English

Communiqué de presse

 

Version   
imprimable

Québec concrétise une importante mesure de son plan de lutte contre les changements climatiques

Québec, le 1er octobre 2007 –  Le ministre des Ressources naturelles et de la Faune, M. Claude Béchard, et la ministre du Développement durable, de l’Environnement et des Parcs, Mme Line Beauchamp, ont rendu public aujourd’hui le plan gouvernemental de réduction de la consommation de mazout lourd visant à améliorer la qualité de l’air et réduire les émissions de gaz à effet de serre.

Ce plan vient bonifier la mesure 1 et vise une réduction des émissions de gaz à effet de serre de 1 000 000 tonnes annuellement d’ici 2012, en diminuant de 510 millions de litres la consommation de mazout au Québec, ce qui représente plus de 25 % de la consommation actuelle. Ces efforts permettront d’atteindre 10 % de l’objectif de réduction de GES fixé par le Plan d’action québécois de lutte contre les changements climatiques 2006-2012.

« Par ce plan, le gouvernement du Québec entend récompenser les entreprises qui obtiendront les meilleurs résultats en termes de réduction de leur consommation de mazout. Ainsi, le niveau d’aide pourra être adapté aux projets présentés et selon la réduction qu’ils généreront. Divers projets seront ainsi soutenus, dont la conversion ou l’achat d’équipements d’efficacité et la conversion à d’autres sources d’énergie, telles le gaz naturel et la biomasse. La souplesse du plan permettra également de s’adapter aux situations particulières afin, notamment, de répondre aux besoins variant selon la répartition sur le territoire des utilisateurs de mazout lourd », a spécifié le ministre Béchard.

Ce plan comporte à la fois des mesures d’efficacité énergétique touchant le mazout, des mesures visant des alternatives énergétiques plus propres et un resserrement des normes sur le contenu en soufre du mazout qui fera du Québec un leader en ce domaine.

Les ministres ont aussi confirmé qu’un programme d’accompagnement de 25 M$ servira à financer les mesures d’efficacité énergétique et ainsi à favoriser le remplacement du mazout en faveur d’alternatives plus propres. Cette somme provient de la mesure 1 du Plan d’action québécois contre les changements climatiques 2006-2012 présenté par le gouvernement, dans lequel une redevance annuelle de 200 M$/an au Fonds vert a été prévue pour financer les actions gouvernementales.

« Le Québec s’est donné des objectifs ambitieux en matière de réduction de gaz à effet de serre. Déjà, la Stratégie énergétique, le Plan d’action sur les changements climatiques et la Politique québécoise du transport collectif priorisent une série d’actions qui visent à réduire la consommation de produits pétroliers. La réduction de la consommation de mazout s’inscrit donc naturellement comme une priorité pour atteindre nos objectifs environnementaux », a déclaré la ministre Beauchamp.

« Cette décision est un autre geste du gouvernement du Québec qui traduit concrètement notre volonté de lutter contre les changements climatiques. Le Québec fait une fois de plus la preuve de son leadership en cette matière », ont conclu les ministres Béchard et Beauchamp.

- 30 -

SOURCES :

Sources :
Pascal d’Astous
Attaché de presse
Cabinet du ministre des
Ressources naturelles
et de la Faune
418 643-7295
Véronik Aubry
Attachée de presse
Cabinet du ministère du
Développement durable,
de l'Environnement et des Parcs
418 521-3911

 

Retour aux communiqués


Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017