Développement durable, Environnement, Faune et Parcs Bandeau du ministère du Développement durable, de l'Environnement, de la Faune et des Parcs
Accueil Plan du site Pour nous joindre Portail gouvernemental A propos du site Recherche English

Communiqué de presse

 

Version   
imprimable

Le Québec premier de classe dans l'est du continent pour la réduction des gaz à effet de serre

Québec, le 5 décembre 2007 - La ministre du Développement durable, de l’Environnement et des Parcs Mme Line Beauchamp, est fière d’annoncer que le Québec s’est classé premier, dans l’est du continent, pour la réduction des gaz à effet de serre (GES). Les notes sont accordées chaque année par une coalition de groupes environnementaux en lien avec le plan d’action sur les changements climatiques des gouverneurs de la Nouvelle-Angleterre et des premiers ministres de l’Est du Canada.

« Les mesures que nous avons mises en place au cours des dernières années, comme le Plan d’action 2006-2012 sur les changements climatiques, la Stratégie énergétique du Québec et la Politique québécoise du transport collectif, confirment que le Québec est incontestablement un leader dans la lutte contre les changements climatiques. Plusieurs mesures inscrites au plan d’action ont d’ailleurs déjà fait l’objet d’annonces. La campagne nationale de sensibilisation du public en partenariat avec la Fondation Sedna, la conclusion d’une première entente de réduction des émissions industrielles de GES avec le secteur de l’aluminium et la création d’une chaire de recherche sur l’éthanol cellulosique sont des aboutissements qui prouvent la détermination de notre gouvernement à être à l’avant-garde dans la lutte contre les changements climatiques. Plusieurs autres mesures seront mises en œuvre prochainement », a déclaré la ministre.

Le Québec s’est vu accorder un B+, soit la plus haute note parmi les provinces de l’Est du Canada et les États de la Nouvelle-Angleterre. Cette évaluation annuelle permet de suivre le rendement des États et des provinces qui contribuent à l’atteinte des objectifs communs de réduction des émissions de gaz à effet de serre adoptés par les gouverneurs de la Nouvelle-Angleterre et les premiers ministres des provinces de l’Est du Canada.

« Le Québec est plus qu’un élève modèle : il prend également les devants pour rallier les autres provinces et États à sa cause. C’est notamment à l’initiative du Québec que s’est tenu, en février dernier, le premier Forum ministériel sur l’énergie et l’environnement », a ajouté la ministre. Ce forum, coprésidé par le premier ministre du Québec, M. Jean Charest, et le gouverneur de l’État du Vermont, M. James H. Douglas, avait pour objectif d’accélérer la lutte contre les changements climatiques et de trouver des solutions communes pour réduire les gaz à effet de serre. Les ministres, commissaires et secrétaires de l'énergie et de l'environnement des provinces de l'Est du Canada et des États de la Nouvelle-Angleterre s’étaient alors résolument engagés pour des choix énergétiques responsables misant sur les énergies propres.

La ministre profite également de l’occasion pour dévoiler les résultats de l’Inventaire québécois des émissions de gaz à effet de serre en 2005 et leur évolution depuis 1990 Les émissions totales de GES du Québec ont diminué de 2,0 % depuis 2003, année où elles ont atteint leur maximum. Le Québec affiche également le meilleur bilan d’émissions de GES par habitant au Canada, soit 12,1 tonnes par habitant.

Il est à noter que l’inventaire québécois des GES est obtenu grâce à une compilation des données conforme à celle adoptée par la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques. Les valeurs des émissions indiquées dans l’inventaire, pour chacune des années depuis 1990, sont révisées régulièrement, et ce, afin de tenir compte des méthodes améliorées d’évaluation des émissions. Cette révision régulière permet d’expliquer que les valeurs de certaines données publiées antérieurement diffèrent de celles présentées dans le présent rapport.

« Notre bilan d’émissions de gaz à effet de serre s’est amélioré au cours des dernières années, grâce aux efforts accrus que nous consacrons à la lutte contre les changements climatiques. Bien que ce résultat soit enviable, le gouvernement du Québec est déterminé à poursuivre ses efforts pour atteindre la cible de réduction des émissions de GES qu’il s’est fixée », a conclu la ministre.

- 30 -

SOURCES :

Philippe Cannon
Attaché de presse
Cabinet de la ministre du Développement durable, de l’Environnement et des Parcs
Tél. : 418 521-3911
Marie-Ève Déry
Conseillère en communication
Direction des communications
Ministère du Développement durable,
de l’Environnement et des Parcs

INFORMATION :

Relations médias
Ministère du Développement durable,
de l’Environnement et des Parcs
Tél. : 418 521-3991

 

Retour aux communiqués


Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017