Développement durable, Environnement, Faune et Parcs Bandeau du ministère du Développement durable, de l'Environnement, de la Faune et des Parcs
Accueil Plan du site Pour nous joindre Portail gouvernemental A propos du site Recherche English

Communiqué de presse

 

Version   
imprimable

Parc national de la Pointe-Taillon
La ministre Line Beauchamp rappelle la tenue d'une audience publique

Québec, le 18 janvier 2008 – La ministre du Développement durable, de l’Environnement et des Parcs, Mme Line Beauchamp, rappelle la tenue d’une audience publique pour l’agrandissement du parc national de la Pointe-Taillon qui aura lieu à l’Hôtel Universel d’Alma le 24 janvier 2008 de 9h30 à 22 heures.

« Je suis très heureuse d’annoncer ce projet d’agrandissement du parc national de la Pointe-Taillon, qui nous permettra de protéger le patrimoine naturel et culturel de ce superbe territoire et d’y conserver un accès public. Cette action s’inscrit bien dans la volonté du Ministère de préserver l’intégrité écologique et la biodiversité des territoires québécois par la création de parcs nationaux », a déclaré la ministre.

Le projet consiste à l’agrandissement des limites du parc national afin d'y inclure une bonne partie des îles publiques émergeant le long du littoral, à l’intérieur des limites des municipalités de Saint-Gédéon, de Saint-Henri-de-Taillon et d’Alma. Il est aussi question d’y adjoindre quelques lots sis en bordure du lac Saint-Jean, et ce, dans les mêmes communautés.

L'agrandissement de ce parc national permettrait de protéger une bonne variété de groupements végétaux, notamment des pinèdes à pin gris et à pin rouge, des sapinières et des pessières blanches à thuya, des bétulaies à peuplier faux-tremble de même qu'une cédrière à orchidée.  Quelques plantes rares ont également été répertoriées.  Certaines de ces espèces s’avèrent d’autant plus intéressantes que les botanistes les considèrent comme des espèces reliques d’un passé maritime, à l’époque où le lac Saint-Jean était un bras de mer.  Parmi ces espèces, citons l’ammophile à ligule courte, l’armoise caudée, le cerisier des sables, la gesse maritime et le jonc de la Baltique.  En ce qui a trait à la faune, deux espèces d’oiseaux attirent l'attention puisqu'elles nichent dans l’archipel visé par le projet d’agrandissement. Il s'agit de la mouette de Bonaparte et de la sterne pierregarin.

Pour la tenue de cette audience publique, la ministre Beauchamp a désigné M. Jules Dufour, professeur émérite à l’Université du Québec à Chicoutimi, afin qu’il préside l’audience en son nom. M.  Dufour, qui est d’ailleurs natif de la région du Saguenay−Lac-Saint-Jean, possède une grande expertise en environnement comme le témoignent ses préoccupations de recherches telles que la mise en valeur durable des ressources naturelles, l’état de santé de la planète Terre, la conservation des ressources naturelles in situ, la planification du réseau national d’aires protégées – parcs naturels, etc.

La documentation sur le projet d’agrandissement du parc national de la Pointe-Taillon est disponible sur le site Internet du ministère du Développement durable, de l’Environnement et des Parcs au www.mddep.gouv.qc.ca/parcs/projets/Pointe-Taillon/index.htm. Il sera également possible d’obtenir de l’information en contactant la Direction du patrimoine écologique et des parcs du Ministère au 418 521-3907, le parc national de la Pointe-Taillon au 418 347-5371, ou encore les bureaux de la municipalité régionale de comté du Lac-Saint-Jean-Est au 418 668-3023.


 

- 30 -

SOURCES :

Philippe Cannon
Attaché de presse
Cabinet de la ministre du Développement durable, de l'Environnement et des Parcs
Tél. : 418 521-3911
Anne-Sophie Cauchon
Conseillère en communication
Ministère du Développement durable, de l’Environnement et des Parcs

INFORMATION :

Relations médias
Ministère du Développement durable,
de l'Environnement et des Parcs
Tél. : 418 521-3991

 

Retour aux communiqués


Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017