Développement durable, Environnement, Faune et Parcs Bandeau du ministère du Développement durable, de l'Environnement, de la Faune et des Parcs
Accueil Plan du site Pour nous joindre Portail gouvernemental A propos du site Recherche English

Communiqué de presse

 

Version   
imprimable

Lancement du Programme Biogaz

La ministre Beauchamp annonce une étape majeure de la mise en oeuvre du Plan d'Action 2006-2012 de lutte contre les changements climatiques

Montréal, le 18 février 2008 – La ministre du Développement durable, de l'Environnement et des Parcs, Mme Line Beauchamp, a annoncé aujourd’hui la mise en œuvre du Programme Biogaz, un programme doté d’un budget de 38 millions de dollars, qui vise des réductions d’émissions de gaz à effet de serre (GES) de 3,7 Mt équivalent CO2 .

« L’annonce d’aujourd’hui représente une étape majeure dans la réalisation de notre plan de lutte contre les changements climatiques et donne le coup d’envoi à la sélection de projets qui permettront des retombées concrètes et mesurables en termes de réduction d’émissions de gaz à effet de serre », a indiqué la ministre qui a tenu à rappeler que cette mesure permettra d’atteindre près du quart des réductions prévues de GES, ce qui en fait l’une des mesures les plus efficientes du Plan d’action.

L’appel d’offres lancé aujourd’hui s’adresse aux propriétaires de lieux d’enfouissement intéressés à présenter des projets de captage et d’élimination, ou de valorisation, des biogaz générés par les lieux d’enfouissement non visés par les obligations de captage et d’élimination prévues au Règlement sur l’enfouissement et l’incinération des matières résiduelles.

La date limite pour le dépôt des soumissions est le 28 avril 2008. L’avis d’appel d’offres est publié au service électronique d’appels d'offres du gouvernement du Québec, à l’adresse : www.seao.ca – no 0725.

« Ce programme novateur constitue un puissant incitatif économique où le propriétaire d’un lieu d’enfouissement pourra vendre au gouvernement du Québec, au meilleur coût possible, ses réductions d’émissions provenant du captage et de l’élimination, ou de la valorisation, des biogaz générés par son lieu d’enfouissement », a conclu la ministre.

Rappelons que le Québec a éliminé 6,7 millions de tonnes de matières résiduelles en 2006, principalement par enfouissement. Une fois enfouie, la matière organique contenue dans les résidus se décompose en dégageant un biogaz essentiellement constitué de méthane, un gaz qui présente un potentiel de réchauffement 21 fois plus élevé que le dioxyde de carbone (CO2).

- 30 -

SOURCES :

Philippe Cannon
Attaché de presse
Cabinet de la ministre
du Développement durable,
de l'Environnement et des Parcs
Tél. : 418 521-3911
Anne Trudel
Conseillère en communication
Direction des communications
Ministère du Développement durable,
de l’Environnement et des Parcs

INFORMATION :

Patrick Septembre
Relations avec les médias
Ministère du Développement durable,
de l'Environnement et des Parcs
Tél. : 418 521-3991

 

Retour aux communiqués


Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017