Développement durable, Environnement, Faune et Parcs Bandeau du ministère du Développement durable, de l'Environnement, de la Faune et des Parcs
Accueil Plan du site Pour nous joindre Portail gouvernemental A propos du site Recherche English

Communiqué de presse

 

Version   
imprimable

Stratégie québécoise sur les aires protégées
Québec accorde un soutien financier de 114 715 $ pour la conservation de la biodiversité en partenariat avec le milieu privé

Québec, le 7 mars 2008 – La ministre du Développement durable, de l’Environnement et des Parcs, Mme Line Beauchamp, annonce l’octroi d’une aide financière de 114 715 $ à sept organismes de conservation ou ayant un intérêt pour la préservation de milieux naturels, deux propriétaires privés et une municipalité. Cette aide financière contribue directement à la protection de la biodiversité.

« Je suis heureuse que le gouvernement du Québec soutienne ces initiatives de conservation entreprises par ces divers intervenants qui, par leur dynamisme et leur engagement, contribuent de façon importante à la préservation de la biodiversité et de notre patrimoine naturel. Cette aide financière permettra d’assurer la protection d’une grande variété d’écosystèmes et d’espèces floristiques et fauniques pour le plus grand bénéfice des générations actuelles et futures », a déclaré la ministre Line Beauchamp.

Le soutien financier permettra au gouvernement du Québec de soutenir onze projets de conservation. Plus précisément, il s’agit de l’acquisition d’un territoire et de deux servitudes de conservation, de la reconnaissance de six propriétés à titre de réserve naturelle et de deux projets d’acquisition de connaissances sur des territoires d’intérêt. Ces onze projets de conservation couvrent une superficie de plus de 340 hectares et ils sont situés dans six régions administratives du Québec, soit le Bas-Saint-Laurent, la Capitale-Nationale, la Chaudière-Appalaches, la Mauricie, la Montérégie et l’Outaouais.

« Depuis septembre 2005, le gouvernement du Québec a octroyé, dans le cadre du Programme de conservation du patrimoine naturel en milieu privé, plus de 5,5 M$ à près de 60 organismes de conservation ou propriétaires privés. Ceci a permis de réaliser plus de 165 projets de conservation couvrant une superficie de plus de 100 kilomètres carrés. Ce programme constitue un levier financier de première importance pour inciter d’autres partenaires à investir pour la protection de l’environnement et en particulier pour la création d’aires protégées. Ce partenariat est habituellement basé sur une participation financière gouvernementale équivalente à 50 % des coûts admissibles dans le cas d’acquisition et de 75 % de ces coûts dans le cas de donation », a conclu la ministre.Pour obtenir tous les détails du programme, vous pouvez consulter le site Internet du ministère du Développement durable, de l'Environnement et des Parcs

Annexe : Description des projets.


- 30 -

 

ANNEXE

Organismes

Description des projets

Association de Conservation du Mont-Echo

Don de servitude à MECA sur une propriété dans la région de Lac-Brome (14 240 $)

Le projet contribue à la donation d’une servitude totalisant 8,09 hectares située sur le territoire de la ville de Lac-Brome dans la région de la Montérégie.

Association de Conservation du Mont-Echo

Don de servitude à MECA d’une propriété située dans la région du mont Écho (15 365 $)

Le projet vise la donation d’une servitude totalisant 20 hectares située sur le territoire de la ville de Sutton dans la région de la Montérégie.

Boisé des Douze

Réserve naturelle du Boisé-des-Douze (5 000 $)

Ce projet de réserve naturelle pour une durée perpétuelle, qui couvre une superficie de 3,89 hectares, est situé sur le territoire de la ville de Saint-Hyacinthe dans la région de la Montérégie.

Fondation de la faune du Québec

Acquisition de milieux naturels à Québec – Mont-Bélair/Phase 2007/Demande no. 3 (6 235 $)

Le projet concerne l’acquisition d’une propriété totalisant 2,98 hectares située sur le territoire de la ville de Québec dans la région de la Capitale-Nationale.

Fondation québécoise pour la protection du patrimoine naturel

Projet de conservation volontaire (22 875 $)

Le projet vise l’acquisition de connaissances sur les boisés riverains de la station agronomique de l’Université Laval et l’accompagnement de l’université dans sa démarche visant la création d’une éventuelle réserve naturelle en milieu privé sur leur propriété. Cette propriété est située sur le territoire de la ville de Saint-Augustin-de-Desmaures dans la région de la Capitale-Nationale.

Gilbert Florent

Réserve naturelle du Lac-Breeches – Secteur Florent Gilbert (1 000 $)

Ce projet de réserve naturelle pour une durée de 25 ans, qui couvre une superficie de 7,56 hectares, est situé sur le territoire de la municipalité de Disraeli dans la région de la Chaudière-Appalaches.

Municipalité de Chelsea

Projet de conservation volontaire (30 000 $)

Le projet vise à répertorier des territoires d’intérêt à être sauvegardés ou à être spécifiquement gérés à des fins de conservation afin de mieux protéger la diversité biologique dans la municipalité de Chelsea située dans la région de l’Outaouais.

Richard Price

Réserve naturelle Price-Woods (5 000 $)

Ce projet de réserve naturelle pour une durée perpétuelle, qui couvre une superficie d’environ 70 hectares, est situé sur le territoire de la ville de Lac-Brome dans la région de la Montérégie.

Société canadienne pour la conservation de la nature

Réserve naturelle de l’Île-Kettle (5 000 $)

Ce projet de réserve naturelle pour une durée perpétuelle, qui couvre une superficie d’environ 185 hectares, est situé sur le territoire de la ville de Gatineau dans la région de l’Outaouais.

Société d’exploitation des ressources de la Neigette

Réserve naturelle de la SER-de-la-Neigette (5 000 $)

Ce projet de réserve naturelle pour une durée perpétuelle, qui couvre une superficie de 42 hectares, est situé sur le territoire de la municipalité de Rimouski dans la région du Bas-Saint-Laurent.

Société d’histoire naturelle de la vallée du Saint-Laurent

Réserve naturelle de la Tortue-des-Bois-de-la-Shawinigan – Secteur de la Société d’histoire naturelle de la vallée du Saint-Laurent (5 000 $)

Ce projet de réserve naturelle pour une durée perpétuelle, qui couvre une superficie de 2,38 hectares, est situé sur le territoire de la municipalité de St-Mathieu-du-Parc dans la région de la Mauricie.

 

SOURCES :

Philippe Cannon
Attaché de presse
Cabinet de la ministre du Développement
durable, de l'Environnement et des Parcs
Tél. : 418 521-3911
Anne-Sophie Cauchon
Direction des communications
Ministère du Développement durable,
de l’Environnement et des Parcs

INFORMATION :

Relations médias
Ministère du Développement durable,
de l’Environnement et des Parcs
Tél. : 418 521-3991

 

Retour aux communiqués


Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017