Développement durable, Environnement, Faune et Parcs Bandeau du ministère du Développement durable, de l'Environnement, de la Faune et des Parcs
Accueil Plan du site Pour nous joindre Portail gouvernemental A propos du site Recherche English

Communiqué de presse

 

Version   
imprimable

Inventaire québécois 2006 des GES
Réduction des émissions de gaz à effet de serre: Le Québec demeure chef de file à l'échelle canadienne

Québec, le 3 novembre 2008 – L’Inventaire québécois des émissions de gaz à effet de serre en 2006 et leur évolution depuis 1990 rendu public aujourd’hui par le ministère du Développement durable, de l’Environnement et des Parcs révèle que le Québec continue d’avoir le plus faible taux d’émissions de gaz à effet de serre (GES) par habitant de l’ensemble des provinces et territoires canadiens, soit 11,1 tonnes par habitant. Ceci se traduit par une baisse de 7 % des émissions par habitant depuis 1990.

En 2006, le Québec émettait 84,7 Mt d’émissions de GES, ce qui représente 11,7 % du total canadien. À titre de comparaison, les provinces de l’Ontario et de l’Alberta émettaient respectivement 190 Mt (26,2 %) et 234 Mt (32,3 %) du bilan canadien des émissions de GES.

Par ailleurs, les données présentées dans l’Inventaire québécois des émissions de gaz à effet de serre en 2006 et leur évolution depuis 1990 confirment que le Québec a maintenu l’un des plus faibles taux d’augmentation des émissions de GES (1,6 %) parmi les provinces et les territoires canadiens entre 1990 et 2006, et ce, dans un contexte de croissance économique du PIB de 41,3 % et de croissance démographique de 9,2 %. Les provinces de la Saskatchewan (63,6 %), de l’Alberta (36 %) et de la Colombie-Britanique (27,4 %) ont connu les plus fortes augmentations d’émissions de GES entre 1990 et 2006.

Répartition par secteurs

En 2006, c’est le secteur du transport (routier, aérien, maritime, ferroviaire, hors-route) qui produisait le plus d’émissions de GES, soit 40 % du bilan québécois. Le secteur de l’industrie (consommation énergétique, procédés industriels, émissions fugitives et utilisation de solvants et autres produits) représente 33,6 % des émissions totales. Toujours selon l’inventaire 2006, le secteur du chauffage résidentiel, commercial et institutionnel est au 3e rang avec 12,5 % des émissions; suivent les secteurs de l’agriculture (7,5 %), des déchets (5,9 %) et de l’électricité (0,5 %).

Notons également que les émissions de gaz à effet de serre ont diminué de 5,5 % au Québec depuis 2003. Cette baisse est principalement attribuable à la réduction des émissions provenant de la consommation de combustibles fossiles servant au chauffage des résidences, des commerces et des institutions. En effet, depuis 2003, ce secteur a diminué de 22,3 % ses émissions de GES. On note également des baisses dans le secteur industriel (2,6 %) et le secteur de l’agriculture (2 %). Ces baisses ont permis de compenser largement la faible hausse de 0,6 % observée dans le secteur du transport entre 2003 et 2006.

« Le Québec présente déjà depuis plusieurs années le meilleur bilan d’émissions de GES par habitant au Canada et cette baisse additionnelle de nos émissions vient confirmer notre position parmi les chefs de file au Canada », a souligné la ministre Beauchamp.

Rappelons que les données de l’inventaire québécois sont recueillies sur une base annuelle depuis 1990 auprès des entreprises et institutions, ainsi qu’à partir des données statistiques obtenues par Statistique Canada, l’Institut de la statistique du Québec, le ministère des Ressources naturelles et de la Faune, le ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation et la Société de l’assurance automobile du Québec, selon le mode de compilation des données adopté par la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques.

L’inventaire est disponible sur le site Internet du ministère du Développement durable, de l’Environnement et des Parcs, à l’adresse suivante : www.mddep.gouv.qc.ca .

 

- 30 -

SOURCES :

Philippe Cannon
Attaché de presse
Cabinet de la ministre
du Développement durable,
de l'Environnement et des Parcs
Tél. : 418 521-3911
Relations avec les médias
Ministère du Développement durable,
de l'Environnement et des Parcs
Tél. : 418 521-3991

 

Retour aux communiqués


Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017