Développement durable, Environnement, Faune et Parcs Bandeau du ministère du Développement durable, de l'Environnement, de la Faune et des Parcs
Accueil Plan du site Pour nous joindre Portail gouvernemental A propos du site Recherche English

Communiqué de presse

 

Version   
imprimable

En route vers Copenhague: Québec octroie plus de 5 M$ pour diverses initiatives de lutte contre les changements climatiques

Québec, le 7 décembre 2009. – La ministre du Développement durable, de l’Environnement et des Parcs, Mme Line Beauchamp, a annoncé aujourd’hui l’octroi de subventions à l’Association québécoise de lutte contre la pollution atmosphérique, au Regroupement national des conseils régionaux de l’environnement du Québec et à l’Institut national de santé publique du Québec. Ces subventions permettront la réalisation de quatre projets visant à sensibiliser les Québécois à l’importance de la réduction des émissions de gaz à effet de serre (GES) et de la lutte contre la pollution atmosphérique. Au moment où débute la conférence de Copenhague sur les changements climatiques, à laquelle le gouvernement du Québec participe, ces annonces représentent des investissements importants qui sont à la hauteur de l’engagement du Québec envers la lutte contre les changements climatiques.

Le programme Faites de l’air!

La ministre Beauchamp a annoncé l’octroi d’une aide financière de 3 M$ à l’Association québécoise de lutte contre la pollution atmosphérique (AQLPA) afin qu’elle bonifie son programme Faites de l’air!, le volet québécois du programme canadien de recyclage des véhicules Adieu bazou.

Ce programme propose aux citoyens de mettre au rancart leurs vieux véhicules polluants, construits en 1995 ou au cours des années antérieures, en échange, entre autres, de laissez-passer de transport en commun ou de rabais pour l’inscription à des services d’autopartage. L’aide financière accordée par Québec à l’AQLPA permettra de rendre encore plus attrayant l’échange d’un vieux véhicule polluant contre une option en transport durable, puisqu’elle permettra d’augmenter la valeur des incitatifs qui sont proposés aux participants. Notamment, le propriétaire qui se départit de sa vieille voiture pourra bénéficier de quinze mois de laissez-passer de transport en commun ou d’un montant de 600 $ applicable à un contrat avec un organisme promouvant le partage de voitures, tel Communauto. L’objectif est de rendre les incitatifs suffisamment attrayants pour que les propriétaires de vieux véhicules aient envie de passer à l’action.

« Cette initiative de l’AQLPA vise à améliorer la qualité de l'air et à lutter contre les changements climatiques, et nous sommes heureux de l’appuyer. Les citoyens doivent être partie prenante des efforts du gouvernement si nous voulons atteindre les objectifs de réduction des émissions de GES que le Québec s’est fixés pour 2012 et 2020. La réduction de l’utilisation de l’automobile solo au profit de modes de transport alternatifs est un élément clé de cette action citoyenne », a déclaré la ministre, qui a aussi tenu à préciser que les véhicules récupérés par l’organisme sont recyclés selon les meilleures pratiques environnementales.

La campagne Défi climat

Par ailleurs, Québec accorde une aide financière de 785 000 $ au Regroupement national des conseils régionaux de l’environnement du Québec (RNCREQ) afin qu’il étende la campagne de mobilisation Défi climat à l’ensemble des régions du Québec. S’appliquant, à l’origine, sur les seuls territoires de Montréal et de Québec, la campagne a déjà permis de mobiliser plus de 290 entreprises et institutions et de sensibiliser 250 000 personnes depuis son lancement en 2008. Grâce à l’aide gouvernementale, tous les Québécois seront dorénavant invités à participer à Défi climat et à poser des gestes quotidiens et concrets pour réduire leurs émissions de GES.

Consultation sur la dépendance du Québec au pétrole

Québec octroie une seconde aide financière au RNCREQ, d’un montant de 450 000 $, pour que celui-ci organise une consultation régionale sur la réduction de la dépendance du Québec au pétrole. Ce projet vise à susciter la réflexion des décideurs régionaux sur la façon dont le Québec peut diminuer sa consommation de pétrole et accroître son indépendance énergétique, tout en favorisant son développement économique. L’efficacité énergétique, la production d’énergies renouvelables ainsi que la réduction de la consommation de combustibles fossiles pour le chauffage et de carburants fossiles pour les transports seront au cœur de cette réflexion.

Suivi de la qualité de l’air au Québec en lien avec les changements climatiques

Dans le cadre du Plan d’action 2006-2012 sur les changements climatiques, le ministère du Développement durable, de l’Environnement et des Parcs consolide les réseaux de surveillance climatologique et de la qualité de l’air afin de quantifier adéquatement les tendances et l’ampleur des changements climatiques en cours, et les répercussions de ceux-ci sur la qualité de l’air et donc sur la santé humaine.

Dans ce cadre, le gouvernement verse à l’Institut national de santé publique du Québec (INSPQ) une subvention de 860 000 $ pour la réalisation d’un projet conjoint de suivi de la qualité de l’air au Québec en lien avec la santé.

Pour la ministre Beauchamp, ces quatre initiatives démontrent que les Québécois se mobilisent afin de contribuer de façon significative à la recherche de solutions dans la lutte contre les changements climatiques. « Le Québec se positionne actuellement parmi les leaders dans la lutte contre les changements climatiques. Le gouvernement vient d’ailleurs, au nom de tous les Québécois, de prendre l'engagement de réduire de 20 %, d'ici 2020, nos émissions de GES par rapport à ce qu'elles étaient en 1990. Je vous le rappelle, cette cible est la plus ambitieuse en Amérique du Nord. Les annonces d’aujourd’hui nous permettent ainsi de progresser vers l’atteinte de cette cible », a conclu la ministre.
 

- 30 -

SOURCE :

Dave Leclerc
Attaché de presse
Cabinet de la ministre du Développement durable, de l'Environnement et des Parcs
Tél. : 418 521-3911

INFORMATION :

Relations médias
Ministère du Développement durable,
de l'Environnement et des Parcs
Tél. : 418 521-3991

 

Retour aux communiqués


Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017