Développement durable, Environnement, Faune et Parcs Bandeau du ministère du Développement durable, de l'Environnement, de la Faune et des Parcs
Accueil Plan du site Pour nous joindre Portail gouvernemental A propos du site Recherche English

Communiqué de presse

 

Version   
imprimable

La collaboration de l’Ontario et du Québec se poursuit à la conférence internationale sur les changements climatiques

Copenhague, 13 décembre 2009 - L’Ontario et le Québec poursuivent leur collaboration et s’engagent à intensifier leurs efforts de lutte contre les changements climatiques à Copenhague.

Aujourd’hui, John Gerretsen, ministre de l’Environnement d’Ontario, et Line Beauchamp, ministre du Développement durable, de l’Environnement et des Parcs du Québec, ont exposé les grandes lignes de leur implication dans le cadre de la conférence internationale sur les changements climatiques. Ils ont réitéré les priorités et les objectifs communs des deux provinces en matière de changements climatiques.

La collaboration des deux provinces repose sur des assises solides en ce qui a trait à l'économie et à l'environnement. En juin 2008, le Québec et l’Ontario ont signé un protocole visant la mise en place d’un programme de plafonnement et d’échange de droits d’émission, comme moyen de réduire les gaz à effet de serre. La même année, les deux provinces ont adhéré à la Western Climate Initiative, qui réunit également des états américains, le Manitoba et la Colombie–Britannique, tous engagés en faveur du développement d’un marché nord-américain du carbone. En septembre 2009, le Québec et l’Ontario ont signé une entente économique visant à stimuler le commerce et à favoriser l'investissement international.

L’Ontario et le Québec ont été solidaires dans leurs initiatives face aux changements climatiques. Les deux gouvernements ont :

  • adopté des mesures énergiques contre les gaz à effet de serre, à court et moyen termes;
  • posé les jalons législatifs requis pour le développement des programmes de plafonnement et d’échange de droits d’émissions;
  • mis en œuvre des plans d’action exhaustifs de lutte contre les changements climatiques prévoyant :

    • des investissements importants dans le transport en commun;
    • des mesures de soutien au développement de véhicules électriques;
    • la promotion de l’efficacité énergétique, et le développement des énergies propres et renouvelables;
    • en Ontario, la suppression progressive du recours au charbon (la principale initiative de réduction des gaz à effet de serre au pays);
    • au Québec, la poursuite de l’adoption de normes relatives aux émissions de gaz à effet de serre pour les véhicules.

« La réalisation de réduction d’émissions de gaz à effet de serre importantes au Canada exige la coopération active de toutes les parties prenantes : les gouvernements, les collectivités, les entreprises et le public. Le gouvernement de l’Ontario est heureux de travailler sur plusieurs fronts stratégiques en partenariat étroit avec le gouvernement du Québec afin d’aider à réaliser les progrès auxquels s’attendent nos citoyens », a indiqué le ministre Gerretsen.

Le Québec et l’Ontario partagent également des perspectives communes concernant la reconnaissance du rôle et de la contribution des états fédérés dans le cadre d’un prochain accord international sur les changements climatiques.

« Compte tenu de l’ampleur des populations et des économies combinées du Québec et de l’Ontario, les initiatives de nos provinces respectives ont un impact déterminant sur la capacité du Canada à respecter ses engagements internationaux en matière de lutte contre les changements climatiques et à se doter d’objectifs ambitieux et réalisables à l’horizon 2020 », a souligné madame Beauchamp.

Dans le cadre de la CdP 15, en plus de mener leurs activités respectives, les deux provinces s’entendent pour poursuivre le partage d’information et le travail conjoint, tout en renforçant les alliances avec les autres délégations.

En bref

  • Les deux provinces abritent 20 millions de Canadiens, soit les deux tiers de la population du pays. Ensemble, elles sont responsables d’environ 58 % du PIB total du Canada et de plus de 55 % des exportations interprovinciales.
  • Le Québec et l’Ontario sont responsables d’environ 40 % des émissions totales de GES du pays.
  • Elles sont toutes deux membres du Western Climate Initiative, du Climate Registry et de l’International Carbon Action Partnership, et observateurs à la Regional Greenhouse Gas Initiative.
  • Les deux provinces ont signé en novembre 2008 la Global Climate Solutions Declaration.

Pour en savoir plus

Les travaux de l’Ontario à la CdP 15 (http://www.ene.gov.on.ca/fr/air/climatechange/cop15/)

Les travaux du Québec à la CdP 15 (quebecverscopenhague.gouv.qc.ca/fr/)

- 30 -

SOURCES :

Dave Leclerc
Cabinet de la ministre du Développement durable,
de l’Environnement et des Parcs
Québec
418 521-3911
Holly Wilson, Bureau du ministre
416 314-6739
holly.wilson@ontario.ca

ontario.ca/environment-news
Disponible en français

 

Retour aux communiqués


Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017