Développement durable, Environnement, Faune et Parcs Bandeau du ministère du Développement durable, de l'Environnement, de la Faune et des Parcs
Accueil Plan du site Pour nous joindre Portail gouvernemental A propos du site Recherche English

Communiqué de presse

 

Version   
imprimable

Le Québec contribue à la traduction du Bulletin des Négociations de la Terre


Copenhague, le 16 décembre 2009- Au nom du gouvernement du Québec, la ministre du Développement durable, de l’Environnement et des Parcs, madame Line Beauchamp, a signé aujourd’hui un accord de coopération avec l’Institut international du développement durable (IIDD) afin d’assurer la poursuite de la publication en français du Bulletin des Négociations de la Terre (Earth Negociations Bulletin). Le Bulletin, publié en langue française depuis 1993, est l’une des publications les plus lues de la communauté politique internationale.

Cet accord a été conclu à l’issue de la rencontre de la Concertation ministérielle francophone qui réunissait plusieurs dirigeants d’États membres de la francophonie, en marge de la Conférence de Copenhague sur les changements climatiques.

L’IIDD rédige tous les jours, lors de quelque trente réunions de négociations internationales par an, notamment les sessions des différentes conventions des Nations Unies en matière d’environnement et de développement, une publication de quelques pages relatant les points saillants des négociations de la journée précédente. Le Bulletin des Négociations de la Terre sera diffusé sous forme papier à tous les participants à ces événements et en version électronique à une liste de diffusion de quelque 20 000 lecteurs francophones.

« La disponibilité de cette publication en langue française sera d’un grand avantage pour bon nombre de délégués prenant part aux réunions et, en particulier, pour ceux issus des pays en développement. Les versions françaises de ENB sous forme électronique seront largement utilisées par des gouvernements, des ONG et des médias du monde entier pour le suivi des réunions internationales sur l’environnement sur des questions telles que les changements climatiques, la biodiversité, la gestion des produits chimiques, le commerce des espèces menacées d’extinction et la désertification », a indiqué la ministre Beauchamp.

La contribution du gouvernement du Québec s’élèvera à 20 000 euros par an, pour les trois prochaines années, soit un montant total d’environ 100 000 dollars. L’accord a été signé conjointement avec la France, la Région de Wallonie-Bruxelles et l’Institut de l’énergie et de l’environnement de la francophonie (IEPF).

« Cette contribution du Québec s’inscrit dans le suivi du dernier Sommet de la Francophonie, tenu à Québec en octobre 2008, qui appelait à renforcer la présence du français dans les négociations internationales sur l’environnement », a conclu la ministre Beauchamp.

 


- 30 -

SOURCE :

Dave Leclerc
Attaché de presse
Cabinet de la ministre
du Développement durable,
de l'Environnement et des Parcs
Tél. : 418 521-3911

INFORMATION :

Relations médias
Ministère du Développement durable,
de l'Environnement et des Parcs
Tél. : 418 521-3991

 

Retour aux communiqués


Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017