Développement durable, Environnement, Faune et Parcs Bandeau du ministère du Développement durable, de l'Environnement, de la Faune et des Parcs
Accueil Plan du site Pour nous joindre Portail gouvernemental A propos du site Recherche English

Communiqué de presse

 

Version   
imprimable

Inventaire québécois 2007 des émissions de gaz à effet de serre
Le Québec maintient le plus faible taux d'émission par habitant au Canada

Québec, le 1er février 2010. – La ministre du Développement durable, de l'Environnement et des Parcs, Mme Line Beauchamp, a rendu public aujourd’hui l’Inventaire québécois des émissions de gaz à effet de serre en 2007 et leur évolution depuis 1990. Ce dernier révèle que, malgré une augmentation de 3,7 % de 2006 à 2007, le Québec maintient le plus faible taux d’émission de GES par habitant au Canada, soit 11,5 tonnes, comparativement à la moyenne canadienne qui se situe à 22,7 tonnes. Par rapport à 2003, les émissions du Québec ont diminué de 1,4 %.

Selon la ministre Beauchamp, « cette augmentation est regrettable, mais il n’y a pas lieu d’être alarmiste puisque la mise en œuvre du plan d’action sur les changements climatiques n’a débuté qu’en 2007. Les effets positifs des actions devraient se faire sentir à compter de 2008 et au cours des années subséquentes ».

La hausse des émissions observée au Québec de 2006 à 2007 s’explique par trois facteurs principaux :

· un bond important dans la production d’électricité en 2007, principalement attribuable aux émissions de la centrale au gaz de Transcanada Energy à Bécancour (1,7 mégatonne) qui a peu fonctionné en 2006;

· un besoin accru en matière de chauffage résidentiel, commercial et institutionnel en 2007, engendré par les températures plus froides, qui a eu également pour effet d’augmenter de 0,9 mégatonne les émissions de GES par rapport à 2006;

· une hausse de 2,1 mégatonnes dans le secteur des transports, notamment attribuable à l’augmentation du nombre de véhicules (transport routier et hors route).

La ministre Beauchamp a tenu à préciser que l’augmentation des émissions de GES en 2007 n’est que passagère. « J’ai bon espoir qu’avec la baisse observée des ventes de produits pétroliers, ainsi que la mise en place de mesures novatrices telles que la biométhanisation et le remplacement du mazout lourd par la biomasse, nos émissions devraient reprendre leur tendance à la baisse. De plus, j’ai la conviction qu’en redoublant d’ardeur en matière de transport, nous parviendrons à renverser la propension à la hausse dans ce secteur », a déclaré la ministre.

L’Inventaire est disponible sur le site Web du ministère du Développement durable, de l’Environnement et des Parcs à l’adresse : www.mddep.gouv.qc.ca


- 30 -

SOURCE :

Dave Leclerc
Attaché de presse
Cabinet de la ministre
du Développement durable,
de l'Environnement et des Parcs
Tél. : 418 521-3911

INFORMATION :

Relations médias
Ministère du Développement durable,
de l'Environnement et des Parcs
Tél. : 418 521-3991

 

Retour aux communiqués


Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017