Développement durable, Environnement, Faune et Parcs Bandeau du ministère du Développement durable, de l'Environnement, de la Faune et des Parcs
Accueil Plan du site Pour nous joindre Portail gouvernemental A propos du site Recherche English

Communiqué de presse

 

Version   
imprimable

Projet de création du plus grand parc national de l'est du Canada
Deux rapports de consultation en faveur de la création du parc national Tursujuq au Nunavik

Québec, le 1er mars 2010. – La ministre du Développement durable, de l’Environnement et des Parcs, Mme Line Beauchamp, rend public aujourd’hui deux rapports de consultation favorables à la création du parc national Tursujuq, au Nunavik, qui était connu sous le nom de « projet de parc des Lacs-Guillaume-Delisle-et-à-l’Eau-Claire », et dont le territoire proposé couvre plus de 15 500 km2, ce qui en fera le plus grand parc national de l’est du Canada.

Il s’agit du rapport des audiences publiques qui ont été tenues en vertu de la Loi sur les parcs, à Umiujaq et à Kuujjuarapik-Whapmagoostui en juin 2008, et qui étaient présidées par M. Johnny N. Adams. Rappelons que la ministre Beauchamp avait désigné M. Adams pour la représenter à cette audience publique et pour lui faire part des préoccupations de la population.

« Une majorité d’intervenants est en faveur de la création de ce nouveau parc au Nunavik, ce qui incite le gouvernement à aller de l’avant et à poursuivre le processus de création du parc national Tursujuq, qui deviendra le plus grand parc national non seulement au Québec, mais également de l’est du Canada », a souligné la ministre.

Depuis la tenue de l’audience publique, le nom de ce projet de parc a été modifié afin de refléter la culture inuite. La Commission de toponymie du Québec a officialisé le nom « Tursujuq » qui est une façon imagée pour les Inuits de nommer le Goulet, cet étroit chenal reliant la baie d’Hudson au lac Guillaume-Delisle.

Commission de la qualité de l’environnement Kativik

Mentionnons qu’une seconde consultation publique a eu lieu en juin 2009 et que celle-ci était tenue par la Commission de la qualité de l’environnement Kativik (CQEK) dans le cadre du processus d’évaluation et d’examen des impacts sur l’environnement et le milieu social prévu par la Convention de la Baie-James et du Nord québécois. Dans son rapport, la Commission a rendu une décision favorable à la création de ce nouveau parc national au Nunanvik.

« Les recommandations de M. Adams et la décision de la Commission de la qualité de l’environnement Kativik seront analysées soigneusement afin de délimiter un territoire apte à protéger les éléments de la biodiversité de ce milieu naturel exceptionnel, et ce, dans un esprit de développement durable de la région », a conclu la ministre Beauchamp.

Les deux rapports sont disponibles sur le site Web du ministère du Développement durable, de l’Environnement et des Parcs :

- 30 -

SOURCE :

Dave Leclerc
Attaché de presse
Cabinet de la ministre du Développement durable,
de l’Environnement et des Parcs
Tél. : 418 521-3911

INFORMATION :

Relations médias
Ministère du Développement durable,
de l’Environnement et des Parcs

Tél. : 418 521-3991

 

Retour aux communiqués


Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017