Développement durable, Environnement, Faune et Parcs Bandeau du ministère du Développement durable, de l'Environnement, de la Faune et des Parcs
Accueil Plan du site Pour nous joindre Portail gouvernemental A propos du site Recherche English

Communiqué de presse

 

Version   
imprimable

Entente sur les coûts de la collecte sélective 136,4 M$ pour l’année 2009

Québec, le 13 décembre 2010.– Le ministre du Développement durable, de l’Environnement et des Parcs, M. Pierre Arcand, annonce la signature de l’Entente sur l’établissement des coûts nets de la collecte sélective sujets à compensation pour l’année 2009.

« Cette entente est importante pour les municipalités, car elle permet de préciser les montants qui leur seront versés. Comme la performance de la collecte sélective municipale est en constante progression, ces montants permettront aux municipalités de continuer d’améliorer les services qu’elles offrent à leurs citoyens. Cette somme finance une partie des coûts de la collecte sélective », explique le ministre Arcand.

Éco Entreprises Québec, l’organisme de financement agréé, versera la somme de 54,6 M$ en compensation à RECYC-QUÉBEC, qui administrera la distribution de ce montant aux organismes municipaux. En cinq ans, soit de 2005 à 2009, les entreprises assujetties au Règlement sur la compensation pour les services municipaux fournis en vue d’assurer la récupération et la valorisation des matières résiduelles auront versé près de 202 M$ aux organismes municipaux québécois.

Rappelons que cette entente est le fruit du travail et de la concertation de la Fédération Québécoise des Municipalités, de l’Union des municipalités du Québec, du Conseil d’agglomération de Montréal, d’Éco Entreprises Québec et de RECYC-QUÉBEC.

Le Règlement sur la compensation pour les services municipaux fournis en vue d’assurer la récupération et la valorisation des matières résiduelles, en vigueur depuis le 1er mars 2005, prescrit que les entreprises et organismes visés doivent financer les programmes municipaux de collecte sélective jusqu’à concurrence de 50 % des coûts nets. Ce régime impose à des organismes de financement agréés par RECYC-QUÉBEC, tel Éco Entreprises Québec, l’obligation de réunir les fonds des entreprises visées par le Règlement et de compenser annuellement les municipalités pour les services qu’elles fournissent en vue d’assurer la récupération et la valorisation de matières résiduelles désignées, à savoir les contenants et emballages, et les imprimés. La catégorie des médias écrits est, quant à elle, compensée en valeur de placement publicitaire.

- 30 -

SOURCE :

Sarah Shirley
Attachée de presse
Cabinet du ministre du Développement durable,
de l'Environnement et des Parcs
Tél. : 418 521-3911

INFORMATION :

Relations médias
Ministère du Développement durable,
de l'Environnement et des Parcs
Tél. : 418 521-3991

 

Retour aux communiqués


Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017