Développement durable, Environnement, Faune et Parcs Bandeau du ministère du Développement durable, de l'Environnement, de la Faune et des Parcs
Accueil Plan du site Pour nous joindre Portail gouvernemental A propos du site Recherche English

Communiqué de presse

 

Version   
imprimable

Usine Magnola : Le programme de suivi environnemental institué par le ministère de l’Environnement est l’un des plus rigoureux en Amérique du Nord


Québec, le 18 juillet 2002 – En réaction à un article paru ce matin dans un quotidien québécois, le ministère de l’Environnement rappelle que le programme de suivi environnemental mis en place pour l’usine Magnola de Danville, en Estrie, est l’un des plus rigoureux et complet en Amérique du Nord.

Ce programme permet de détecter toute contamination organique, dont les organochlorés, dans les eaux de surface, les eaux souterraines et dans l’eau potable. Il inclut également des bioindicateurs sensibles qui peuvent témoigner de toute modification du milieu environnant l’usine Magnola.

En qui a trait à cet aspect, à la demande du ministère de l’Environnement, l’analyse des risques à la santé humaine a pris en considération les impacts que peuvent avoir sur la santé humaine les contaminants émis par Magnola, que ces contaminants soient respirés (inhalation), avalés (ingestion de légumes du potager) ou déposés sur la peau (contact cutané). La technique utilisée tient compte de l’addition de tous les apports de contaminants possibles afin de déterminer s’il y a risque à la santé. Les conclusions de cette analyse démontrent que le potentiel de risque à la santé est non significatif.

Le programme de suivi environnemental a été développé dans un souci de protection de la santé publique et de l'environnement. Des experts en toxicologie ont confirmé que le programme de suivi implanté à l’usine Magnola est complet, en ce sens qu’il permet d’évaluer tout impact négatif sur la santé publique.

En outre, pour répondre aux préoccupations des citoyennes et des citoyens, deux autres programmes de suivi environnemental ont été mis en place. Les propriétaires de l’usine Magnola se sont engagés auprès du Comité de citoyens Magnola à mettre en œuvre un programme de suivi biologique en vue de vérifier les effets des organochlorés sur le système reproducteur des poissons. Une entente a également été conclue entre l’Usine Magnola et l’UPA de la région afin d’effectuer un contrôle de ces contaminants dans certains produits alimentaires.

Le Comité de citoyens Magnola a reçu tout au long de l'année les résultats des différents échantillonnages réalisés dans le cadre des activités de suivi environnemental de l'usine. Tel que l'a mentionné le Comité, « Les efforts considérables déployés par Métallurgie Magnola Inc. dans le cadre du suivi environnemental sont à saluer. L'attitude d'ouverture et de franche collaboration avec le Comité de citoyens est à notre avis exceptionnelle et font de Métallurgie Magnola Inc. un modèle à suivre en ce sens ».

Rappelons que l’usine Magnola a débuté sa production de magnésium il y a deux ans. Le procédé de fabrication se fonde sur la meilleure technologie disponible de captation et de destruction des organochlorés, un procédé d’élimination virtuelle conforme au Traité de Stockholm sur les polluants organiques persistants (POPs).

Le laboratoire mobile du ministère de l’Environnement, le TAGA, a échantillonné l’air ambiant à proximité de l’usine Magnola du 14 au 17 mai 2001. Les composés chlorés, soit les dioxines et furannes, BPC et chlorobenzènes, faisaient partie des paramètres échantillonnés et analysés. Ce rapport conclut que « pour l’ensemble des paramètres mesurés, les concentrations atmosphériques observées pour les échantillons sont caractéristiques, selon le contaminant mesuré, des concentrations mesurées en milieu rural ou périurbain ».

Cette démarche démontre que le processus d’évaluation environnementale, mis en place par le ministère de l’Environnement, est rigoureux, complet et transparent. Des améliorations importantes ont déjà été apportées au projet initial soumis au Bureau d'audiences publiques sur l'environnement. Le programme de suivi environnemental s’inscrit dans une démarche d’amélioration continue et pourra être modifié au besoin pour tenir compte des nouvelles recherches et des nouvelles connaissances acquises dans ce domaine.



- 30 -

SOURCE :

Patrick Septembre
Direction des communications
Ministère de l'Environnement
Tél.: (418) 521-3823, poste 4173

 

Retour aux communiqués


Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017