Développement durable, Environnement, Faune et Parcs Bandeau du ministère du Développement durable, de l'Environnement, de la Faune et des Parcs
Accueil Plan du site Pour nous joindre Portail gouvernemental A propos du site Recherche English

Communiqué de presse

 

Version   
imprimable

10 M$ pour lutter contre les changements climatiques et améliorer la qualité de l’air

Montréal, le 18 avril 2011 – Le ministre du Développement durable, de l’Environnement et des Parcs, M. Pierre Arcand, et le ministre des Transports, M. Sam Hamad, ont annoncé aujourd’hui l’octroi d’une aide financière de 10 M$ à l’Association québécoise de lutte contre la pollution atmosphérique (AQLPA), permettant ainsi la relance du programme Faites de l’air!

Le programme de l’AQLPA propose aux citoyens de mettre au rancart leur vieux véhicule polluant, construit en 1997 ou au cours des années antérieures, en échange, entre autres, de titres de transport en commun, d’un rabais sur l’abonnement à un service d’autopartage ou encore d’un rabais sur l’achat d’un vélo ou d’un véhicule écoénergétique. Ces incitatifs permettent aux citoyens d’opter pour l’utilisation de modes de transport durables, tout en recyclant leur vieux véhicule de façon écologique. Depuis le début de la participation financière du Québec au programme Faites de l’air! en 2009, près de 40 000 vieux véhicules ont ainsi été retirés de la circulation.

« Notre cible de réduction des émissions de gaz à effet de serre (GES) à l’horizon 2020 est très ambitieuse, et nous en sommes fiers. Un véhicule qui compte 15 ans d’âge pollue 20 fois plus qu’un véhicule neuf. Depuis 2009, près de 50 000 tonnes d’émissions polluantes et de GES ont ainsi été éliminées. Par cette initiative, nous souhaitons améliorer la performance environnementale du parc automobile, favoriser l’utilisation de modes de transport durables et améliorer la qualité de l’air », a indiqué le ministre Arcand.

Rappelons que la réduction des émissions de GES attribuables au secteur des transports, l’un des grands responsables de la pollution atmosphérique et du réchauffement planétaire, constitue une priorité pour le gouvernement du Québec. Plus de 40 % du bilan québécois des émissions de GES ainsi qu’une large part des émissions de contaminants atmosphériques sont attribués à ce secteur.

« Le Québec est actuellement dans une période de transition vers des systèmes de transport qui favoriseront la réduction d’émissions de gaz à effet de serre. La prochaine Politique québécoise du transport collectif, actuellement en élaboration, sera un levier important de cette transition. D’ici 2030, nous avons aussi l’ambition que 95 % des déplacements sur le réseau québécois de transport collectif recourent à l’électricité. Voilà pourquoi des initiatives comme celle que nous annonçons aujourd’hui cadrent bien avec notre vision de l’avenir des transports au Québec, dans laquelle l’utilisation de modes de transport durables est appelée à prendre une place de plus en plus grande », a conclu le ministre Hamad.

- 30 -

SOURCES :

Sarah Shirley
Attachée de presse
Cabinet du ministre du Développement durable,
de l'Environnement et des Parcs
Tél. : 418 521-3911
Maxime Sauvageau
Attaché de presse par intérim
Cabinet du ministre des Transports et ministre responsable de la région de la Capitale-Nationale
Tél. : 418 643-6980

INFORMATION :

Relations médias : Ministère du Développement durable,
de l'Environnement et des Parcs
Tél. : 418 521-3991
Relations avec les médias : Ministère des Transports Tél. Québec : 418 644-4444
Tél. Montréal : 514-873-5600
Sans frais : 1 866 341 5724

 

Retour aux communiqués


Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017