Développement durable, Environnement, Faune et Parcs Bandeau du ministère du Développement durable, de l'Environnement, de la Faune et des Parcs
Accueil Plan du site Pour nous joindre Portail gouvernemental A propos du site Recherche English

Communiqué de presse

 

Version   
imprimable

Près de 60 000 $ sont investis pour la conservation volontaire en milieu privé dans la région du Saguenay–Lac-Saint-Jean

Saint-Félicien, le 5 août 2002  ―  Le ministre d’État aux Affaires municipales et à la Métropole, à l’Environnement et à l’Eau, M. André Boisclair, a annoncé aujourd'hui l'octroi d'un appui financier totalisant 59 866 $, dans le cadre du Programme partenaire pour la conservation volontaire, à l'Association des Sauvaginiers du Saguenay–Lac-Saint-Jean et aux Verts boisés du Fjord, deux organismes qui, depuis plusieurs années, démontrent leur intérêt dans le domaine de la conservation en milieu privé.

« Par cet investissement dans les aires protégées, le Québec confirme sa volonté de protéger sa diversité biologique en milieu privé, et ce, en soutenant financièrement les organismes dans leurs interventions de conservation volontaire », a déclaré le ministre Boisclair.

Un montant de 20 040 $ est octroyé à l’Association des Sauvaginiers du Saguenay–Lac-Saint-Jean. Cette contribution financière permettra la conclusion de 30 ententes de conservation sur des terres humides, favorisant ainsi la création d'un vaste réseau d'habitats essentiels à la sauvagine et à la biodiversité au Saguenay–Lac-Saint-Jean.

Une somme de 39 826 $ est aussi accordée aux Verts boisés du Fjord afin de permettre la signature d'ententes de conservation et d'accessibilité avec une cinquantaine de propriétaires fonciers privés. Ces propriétés, notamment en milieu riverain, couvrent une superficie totale de 11 km2.

M. Boisclair a également profité de l'occasion pour souligner qu'un montant de 504 000 $ est alloué pour la réalisation de 33 autres projets de conservation en milieu privé répartis sur l'ensemble du territoire québécois. Selon les projets, l'aide financière gouvernementale varie entre 3 000 $ et 40 000 $.

Rappelons que le Programme partenaire pour la conservation volontaire, axé sur la collaboration et le partenariat, vise à mettre en place une approche de conservation des milieux privés, en appuyant les propriétaires privés et en favorisant l'engagement direct d'organismes non gouvernementaux, en partenariat avec des propriétaires privés.

« Tous les projets retenus permettront de sensibiliser davantage les propriétaires privés à la conservation volontaire, d’identifier des sites d’intérêt pour la conservation et de mettre en place des mesures de protection pour les milieux naturels d’intérêt. L’implication des Québécoises et des Québécois est essentielle au développement et au maintien d’un réseau d’aires protégées et nous sommes heureux de soutenir les différentes actions volontaires », a conclu M. Boisclair.

-30 –

SOURCES :

Jean-Louis Laplante
Attaché de presse
Cabinet du ministre d'État aux
Affaires municipales et à la Métropole,à l’Environnement et à l'Eau
Tél. : (418) 521-3911
Véronique Auger
Conseillère en communication
Direction des communications
Ministère de l’Environnement
Tél. : (418) 521-3823, poste 7002

 

Retour aux communiqués


Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017