Développement durable, Environnement, Faune et Parcs Bandeau du ministère du Développement durable, de l'Environnement, de la Faune et des Parcs
Accueil Plan du site Pour nous joindre Portail gouvernemental A propos du site Recherche English

Communiqué de presse

 

Version   
imprimable

Lutte contre les changements climatiques - En 2009 les émissions de gaz à effet de serre du Québec ont diminué de 2,5 % par rapport à 1990

Montréal, le 4 novembre 2011 – Le ministre du Développement durable, de l’Environnement et des Parcs, M. Pierre Arcand, annonce la publication de l’Inventaire québécois des émissions de gaz à effet de serre en 2009 et leur évolution depuis 1990. L’inventaire indique qu’en 2009, les émissions de gaz à effet de serre (GES) du Québec ont diminué de 2,5 % sous le niveau de 1990. Le Québec se rapproche ainsi de sa cible de réduction de 6 % sous le niveau de 1990 d’ici 2012.

Les résultats de 2009 représentent une baisse des émissions de gaz à effet de serre de l’ordre de 8,7 % par rapport au sommet historique enregistré en 2003.

Les émissions de GES par habitant en 2009 correspondent au plus bas niveau observé au Québec jusqu'à maintenant, avec 10,4 tonnes d’équivalent CO2 par habitant, ce qui correspond à une baisse de 12,8 % par rapport au niveau de 1990. Ce résultat est le meilleur de l'ensemble des provinces canadiennes. Au cours de la même période, la population québécoise a augmenté de près de 11,9 % et le PIB a connu une croissance de 44,9 %.

« La diminution de nos émissions de gaz à effet de serre progresse à un rythme soutenu. Ces résultats démontrent que nos actions en matière de lutte contre les changements climatiques engendrent des résultats concrets. Ils confirment également notre leadership dans la transition vers une économie verte et prospère », a déclaré le ministre Arcand.

Le ministre en a profité pour rappeler que le Québec s'est fixé une cible ambitieuse à l’horizon 2020, soit de réduire les émissions de GES de 20 % sous le niveau de 1990. « Nous avons l'objectif de réduction des GES le plus ambitieux en Amérique du Nord. Ces résultats probants confirment que nous sommes en bonne voie de respecter nos engagements », a ajouté le ministre.

Le secteur qui produisait le plus d’émissions de GES en 2009 était celui des transports (routier, maritime, ferroviaire et hors route), avec 43,5 % des émissions. Le secteur industriel suivait, au deuxième rang, avec 28,0 % des émissions. Le secteur résidentiel commercial et institutionnel arrivait au troisième rang avec 14,0 % des émissions, suivi des secteurs de l’agriculture (7,9 %), des déchets (5,9 %) et de l’électricité (0,8 %).

L'Inventaire québécois des émissions de gaz à effet de serre en 2009 et leur évolution depuis 1990 est disponible à l’adresse suivante : www.mddep.gouv.qc.ca.

- 30 -

SOURCE :

Sarah Shirley
Attachée de presse
Cabinet du ministre du Développement durable, de l’Environnement et des Parcs
Tél. : 418 521-3911

INFORMATION :

Relations médias
Ministère du Développement durable,
de l’Environnement et des Parcs
Tél. : 418 521-3991

 

Retour aux communiqués


Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017