Développement durable, Environnement, Faune et Parcs Bandeau du ministère du Développement durable, de l'Environnement, de la Faune et des Parcs
Accueil Plan du site Pour nous joindre Portail gouvernemental A propos du site Recherche English

Communiqué de presse

 

Version   
imprimable

Modification du Règlement sur la qualité de l’eau potable - Pour une eau potable de grande qualité

Québec, le 22 février 2012 – Le ministre du Développement durable, de l’Environnement et des Parcs, M. Pierre Arcand, annonce l’adoption du Règlement modifiant le Règlement sur la qualité de l’eau potable, qui permettra la prise en compte des récents progrès scientifiques et technologiques en la matière afin de maintenir l’accès des Québécois à une eau potable de première qualité. Le ministre a également rendu public le Bilan de la qualité de l’eau potable au Québec 2005-2009.

Le Règlement sur la qualité de l’eau potable est entré en vigueur en 2001. Tel qu’en témoigne le Bilan, les mesures qu’il a permis de mettre en œuvre ont apporté des améliorations importantes sur les plans de l’approvisionnement des réseaux, de la mise en place d’équipements de traitement et du suivi du fonctionnement de ces équipements. Il a également donné lieu à un nombre grandissant d’analyses de la qualité de l’eau dans les réseaux de distribution, qui confirment la grande qualité de l’eau potable au Québec.

« Avec les améliorations apportées aujourd’hui, le Québec confirme son leadership en matière de gestion de l’eau potable. Plusieurs des nouvelles normes seront d’ailleurs plus sévères que celles qui sont en vigueur ailleurs en Amérique du Nord. Notre gouvernement démontre ainsi la pleine mesure de son engagement à assumer son rôle de gestionnaire des ressources en eau potable, au profit des générations présentes et futures », a déclaré le ministre Arcand.

Les modifications réglementaires visent à mettre à jour les normes relatives à la qualité de l’eau pour tenir compte de l’avancement des connaissances scientifiques, à harmoniser les seuils avec ceux qu’utilisent les directions de santé publique dans le souci de protéger la santé des citoyens et à permettre d’ajuster le niveau de contrôle de la qualité obligatoire en fonction du risque. D’autres dispositions du Règlement permettront notamment de faciliter le recrutement de main-d’œuvre et d’assurer un suivi encore plus rigoureux du bon état des équipements de production d’eau potable.

Le Règlement modifiant le Règlement sur la qualité de l’eau potable a été adopté au terme d’une consultation publique qui s’est conclue en 2011. Le ministère du Développement durable, de l’Environnement et des Parcs a reçu 38 mémoires provenant notamment des municipalités, des consultants et des laboratoires, ce qui lui a permis de bien cerner les préoccupations des professionnels du milieu. Le Québec peut ainsi compter sur un outil de qualité afin de répondre aux besoins et aux attentes de sa population en matière de gestion de l’eau potable.

À propos du Bilan de la qualité de l’eau potable au Québec 2005-2009

Plus de 2,9 millions de résultats d’analyse de la qualité de l’eau potable ont été acheminés électroniquement au Ministère de janvier 2005 à décembre 2009 afin de répondre aux exigences réglementaires; à cela s’ajoutent des analyses supplémentaires de la qualité de l’eau réalisées par le Ministère dans le cadre de son Programme de surveillance de la qualité de l’eau potable.

Ces résultats démontrent sans équivoque l’excellente qualité de l’eau distribuée au Québec durant la période étudiée. En effet, 99,6 % des résultats d’analyse reçus pour vérifier le respect des normes relatives à la présence de métaux et d’autres paramètres inorganiques étaient conformes. C’était également le cas de 100 % des résultats d’analyse reçus pour vérifier le respect des normes applicables aux pesticides, et de 99,9 % de ceux liés aux autres composés organiques.

« Les résultats des analyses parlent d’eux-mêmes. Quel que soit l’indicateur contrôlé, présence de métaux, de coliformes ou de pesticides, les résultats s’approchent de la note parfaite. La qualité de l’eau qui sort de nos robinets est excellente », s’est réjoui le ministre Arcand.

– 30 –

SOURCE :

Sarah Shirley
Attachée de presse
Cabinet du ministre du Développement durable, de l'Environnement et des Parcs
Tél. : 418 521-3911

INFORMATION :

Relations médias
Ministère du Développement durable,
de l'Environnement et des Parcs
Tél. : 418 521-3991

 

Retour aux communiqués


Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017