Développement durable, Environnement, Faune et Parcs Bandeau du ministère du Développement durable, de l'Environnement, de la Faune et des Parcs
Accueil Plan du site Pour nous joindre Portail gouvernemental A propos du site Recherche English

Communiqué de presse

 

Version   
imprimable

Pierre Arcand et Michelle Courchesne accordent près de 582 000 $ pour protéger l’environnement dans la région de Lanaudière

Joliette, le 2 mars 2012 – Le ministre du Développement durable, de l'Environnement et des Parcs, M. Pierre Arcand, et la ministre responsable de l’Administration gouvernementale, présidente du Conseil du trésor et ministre responsable de la région de Lanaudière, Mme Michelle Courchesne, ont annoncé aujourd’hui un soutien financier totalisant 581 746 $ pour appuyer une MRC et huit municipalités de la région de Lanaudière dans leurs efforts de réduction de leurs émissions de gaz à effet de serre (GES) et pour réaliser un projet visant la préservation de la biodiversité. Ces projets seront mis en œuvre respectivement dans le cadre des programmes Partenaires pour la nature et Climat municipalités. Ces subventions s’inscrivent dans la continuité de l’aide accordée à plusieurs autres municipalités de la région à l’automne 2011 dans le cadre du programme Climat municipalités.

Climat municipalités

Un soutien financier de 574 239 $ est accordé dans le cadre du programme Climat municipalités. Il permettra à une MRC et à huit municipalités de la région de Lanaudière de participer activement à la lutte contre les changements climatiques.

Les bénéficiaires des subventions accordées sont les suivants : la MRC de D’Autray et les municipalités de Sainte-Émélie-de-l’Énergie, Rawdon, Saint-Félix-de-Valois, Saint-Jean-de-Matha, Saint-Côme, Joliette, Saint-Alphonse-Rodriguez et Repentigny.

« Je suis heureux de l’engouement que le programme Climat municipalités suscite. Peu importe leur taille, les MRC et les municipalités peuvent contribuer aux efforts de réduction des émissions de GES du Québec et faire une différence. C’est en joignant nos efforts que nous arriverons à relever l’objectif ambitieux que nous nous sommes fixé à l’horizon 2020, soit de réduire nos émissions de gaz à effet de serre de 20 % sous le niveau de 1990 », a déclaré le ministre Arcand.

Grâce à ces investissements, la MRC et les huit municipalités touchées pourront dresser un inventaire détaillé de leurs émissions de GES. Un plan d’action sera ensuite élaboré afin de guider leurs efforts de réduction de ces émissions. La MRC et les municipalités qui se prêtent à l’exercice diminueront par le fait même leurs coûts d’exploitation, amélioreront la qualité de l’air et le bien-être de leurs citoyens, en plus de protéger la sécurité publique.

« Tous ces projets témoignent du dynamisme de Lanaudière en matière de protection environnementale. Les subventions annoncées aujourd’hui appuient de belle façon les initiatives déjà mises en œuvre par plusieurs municipalités de la région », a souligné la ministre Courchesne.

Partenaires pour la nature

Par ailleurs, une aide financière de 7 507 $ est accordée à la Corporation de l’aménagement de la rivière L’Assomption (CARA) dans le cadre du programme Partenaires pour la nature. Cette aide financière contribuera à sensibiliser les propriétaires de boisés, les municipalités, les MRC ainsi que les citoyens à la présence d’espèces floristiques en péril dans les boisés privés.

« Je tiens à souligner l’engagement de la Corporation de l’aménagement de la rivière L'Assomption qui, depuis 2006, s’est fixé comme objectif d’assurer la conservation de la biodiversité et des espèces floristiques en péril sur son territoire. La région de Lanaudière est privilégiée de pouvoir compter sur l’engagement soutenu d’organismes comme celui-ci », a ajouté la ministre Courchesne.

Le territoire visé se caractérise par une mosaïque d’habitats, tels qu’une tourbière boisée, une érablière à sucre, des marécages arborés, des peuplements mixtes et des peuplements de feuillus. De plus, on peut y noter la présence de 16 espèces floristiques et de quatre espèces de mammifères en péril. La CARA souhaite que les démarches de sensibilisation qui seront entreprises dans le cadre de ce projet conduisent à la signature d’ententes légales de conservation, comme celles accordant le statut de réserve naturelle en milieu privé.

« Les milieux naturels remplissent un rôle écologique primordial dont bénéficie l’ensemble de la collectivité québécoise. La sensibilisation du public, et plus spécifiquement celle des propriétaires de ces milieux, est essentielle à la protection de notre patrimoine naturel », a conclu le ministre Arcand.

L’information relative aux programmes Partenaires pour la nature et Climat municipalités est disponible sur le site Web du ministère du Développement durable, de l’Environnement et des Parcs à l’adresse suivante : www.mddep.gouv.qc.ca.

- 30 -

SOURCE :

Sarah Shirley
Attachée de presse
Cabinet du ministre du Développement durable, de l’Environnement et des Parcs
Tél. : 418 521-3911

INFORMATION :

Relations médias
Ministère du Développement durable,
de l’Environnement et des Parcs
Tél. : 418 521-3991
Sébastien Lachaîne
Directeur de cabinet-adjoint
Cabinet de la ministre de l'Administration
gouvernementale, présidente du Conseil
du trésor et ministre responsable de la
région de Lanaudière
Tél. : 450 643-5926

 

Retour aux communiqués


Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017