Développement durable, Environnement, Faune et Parcs Bandeau du ministère du Développement durable, de l'Environnement, de la Faune et des Parcs
Accueil Plan du site Pour nous joindre Portail gouvernemental A propos du site Recherche English

Communiqué de presse

 

Version   
imprimable

Budget 2012-2013 - Investissements de près de 3 milliards de dollars pour la protection de l’environnement

Québec, le 21 mars 2012 – Le ministre du Développement durable, de l’Environnement et des Parcs, M. Pierre Arcand, s’est réjoui des investissements importants annoncés dans le budget 2012-2013 en matière d’environnement.

« L’ampleur de ces investissements confirme encore une fois le leadership du Québec dans la lutte contre les changements climatiques, et nous permet de poursuivre la transition vers une économie verte et prospère. Le Québec possède déjà le meilleur bilan d’émission de GES par habitant parmi l’ensemble des provinces canadiennes », a affirmé le ministre Arcand.

Une hausse des investissements de 70 % pour lutter contre les changements climatiques

Quelque 2,7 milliards de dollars seront consacrés à la mise en œuvre du Plan d’action 2013-2020 sur les changements climatiques (PACC), qui sera rendu public prochainement. Les deux tiers de ces investissements seront investis dans des initiatives dans le domaine des transports. Le plan comprendra également diverses mesures qui viseront, notamment, à favoriser un aménagement plus durable du territoire, l’efficacité énergétique des entreprises, l’émergence de bâtiments verts au Québec ainsi qu’une plus grande résilience de la société québécoise aux impacts des changements climatiques. Les mesures instaurées contribueront à l’atteinte de la cible de réduction des émissions de gaz à effet de serre que le Québec s’est donnée pour 2020, soit une réduction de 20 % sous le niveau de 1990.

En plus des projets financés par le plan d’action 2013-2020, le budget présente d’autres initiatives pour lutter contre les changements climatiques. Ainsi, le gouvernement soutiendra les communautés métropolitaines de Montréal et de Québec, à raison de 60 millions de dollars sur cinq ans, pour l’aménagement de ceintures vertes. De plus, pour soutenir l’amélioration de la performance énergétique des résidences, Québec bonifiera son programme Rénoclimat en haussant l’aide financière de 34,1 millions de dollars sur trois ans. Finalement, le gouvernement investira 50 millions de dollars dans un nouveau fonds de capital de risques visant le développement des technologies propres. Au total, ces mesures représentent des investissements additionnels de plus de 144 millions de dollars sur cinq ans.

La protection des plans d’eau

Afin de poursuivre les efforts amorcés dans le cadre du Plan d’intervention 2007-2017 sur les algues bleu-vert, le gouvernement renouvelle l’aide financière de 5 millions de dollars sur cinq ans pour associer des organismes environnementaux à des travaux de revégétalisation des berges, de réduction des émissions de phosphore à la source ou encore à diverses activités de sensibilisation et d’éducation. Les actions menées avec les organismes de bassin versant et les conseils régionaux de l’environnement ont porté fruits et les sommes octroyées permettront de poursuivre les efforts entamés.

Le gouvernement prend également les moyens pour encadrer les conséquences environnementales des activités futures d’exploration et d’exploitation des hydrocarbures. À cette fin, des crédits budgétaires de 1 million de dollars par année durant deux ans seront octroyés au ministère du Développement durable, de l’Environnement et des Parcs (MDDEP) pour la mise en place d’un programme d’acquisition de connaissances sur les milieux marins du golfe du Saint-Laurent.

Le renforcement du contrôle environnemental

Finalement, des crédits additionnels de 9,2 millions de dollars, représentant une augmentation de 4,5 %, sont notamment attribués au MDDEP pour dédier des ressources supplémentaires au contrôle des activités minières sur le territoire du Plan Nord, ainsi que pour la poursuite de différentes mesures déjà annoncées, notamment dans le dossier des gaz de schiste.

« Les attentes des Québécois sont élevées en matière de protection de l’environnement. Les citoyens du Québec peuvent compter sur notre détermination et celle de mon ministère pour poursuivre l’action gouvernementale en ce sens. Le budget d’hier le démontre clairement et nous permet de poursuivre notre élan », a conclu le ministre Arcand.

- 30 -

SOURCE :

Sarah Shirley
Attachée de presse
Cabinet du ministre du Développement durable, de l'Environnement et des Parcs
Tél. : 418 521-3911

INFORMATION :

Relations médias
Ministère du Développement durable,
de l'Environnement et des Parcs
Tél. : 418 521-3991

 

Retour aux communiqués


Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017