Développement durable, Environnement, Faune et Parcs Bandeau du ministère du Développement durable, de l'Environnement, de la Faune et des Parcs
Accueil Plan du site Pour nous joindre Portail gouvernemental A propos du site Recherche English

Communiqué de presse

 

Version   
imprimable

4,6 M$ pour la protection de l’environnement sur le territoire du Plan Nord

Québec, le 1er mai 2012 – Le ministre du Développement durable, de l’Environnement et des Parcs, M. Pierre Arcand, a annoncé aujourd’hui différentes mesures destinées à renforcer la protection et la surveillance sur le territoire du Plan Nord.

« Le Plan Nord deviendra une référence internationale en matière de développement durable. Nous nous sommes engagés à protéger 50 % de ce territoire, soit une superficie de 600 000 km2. Au-delà de cet engagement de conservation ambitieux, le respect de l’environnement et des lois et règlements est une priorité sur 100 % du territoire. Les nouvelles ressources, le laboratoire mobile de pointe et le pôle d’expertise nordique et minier nous permettront d’être encore plus efficaces et rigoureux dans la surveillance et le contrôle environnemental », a déclaré le ministre.

De nouvelles ressources affectées au territoire du Plan Nord

Au total, 38 personnes supplémentaires, dont 19 occuperont de nouveaux postes, seront affectées aux activités concernant le territoire du Plan Nord. Grâce à ces ajouts, la présence du Ministère sur le territoire nordique sera renforcée, notamment pour la surveillance et le traitement des demandes d’autorisation environnementale.

Ces nouvelles ressources permettront d’accroître l’effectif affecté aux activités de conservation, à l'amélioration de nos connaissances environnementales et biologiques sur le territoire, à l'analyse et à l'autorisation de projets ainsi qu’aux interventions de contrôle environnemental. Un poste d’accompagnement des communautés autochtones sera également créé pour donner suite à une demande des communautés cries, dont celles de Waswanipi, Mistissini et Oujé-Bougoumou.

Un laboratoire mobile de pointe pour les urgences environnementales

Afin d’assurer une intervention rapide et efficace en cas d’urgence environnementale, un laboratoire mobile de pointe permettant d’aller aisément dans les endroits qui ne sont pas accessibles par les routes sera mis en place. Une somme de près de 1 M$ sera consacrée à l’acquisition de matériel portatif et autonome que l’on pourra aisément transporter par hélicoptère. Avec ce nouveau laboratoire, les équipes du Ministère seront en mesure de prendre des échantillons des principaux contaminants qui peuvent se trouver dans l’air, l’eau et le sol, et d’obtenir des résultats en temps réel. Au total, une trentaine d’appareils d’évaluation seront spécialement consacrés à la caractérisation de problématiques et d’urgences environnementales en milieu nordique.

Un pôle d'expertise nordique et minier en région

Le ministère du Développement durable, de l’Environnement et des Parcs (MDDEP) assurera le développement d’une expertise spécifique aux réalités nordiques et au secteur minier. Ainsi, un pôle d’expertise nordique et minier sera créé à la Direction régionale de l'Abitibi-Témiscamingue et du Nord-du-Québec. Celui-ci permettra d’assurer une coordination encore plus efficace de l'ensemble des interventions du Ministère.

Un nouveau bureau régional à Chapais

Rappelons que le ministre a également annoncé, le 29 avril dernier, la création d’un bureau régional du Ministère à Chapais. Ce bureau régional sera rattaché à la Direction régionale de l’Abitibi-Témiscamingue et du Nord-du-Québec, laquelle est destinée à devenir le pôle d’expertise nordique et minier.

- 30 -

SOURCE :

Sarah Shirley
Attachée de presse
Cabinet du ministre
du Développement durable,
de l'Environnement et des Parcs
Tél. : 418 521-3911

INFORMATION :

Relations médias
Ministère du Développement durable,
de l'Environnement et des Parcs
Tél. : 418 521-3991

 

Retour aux communiqués


Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017