Développement durable, Environnement, Faune et Parcs Bandeau du ministère du Développement durable, de l'Environnement, de la Faune et des Parcs
Accueil Plan du site Pour nous joindre Portail gouvernemental A propos du site Recherche English

Communiqué de presse

 

Version   
imprimable

Le ministre Arcand mettra en œuvre l’ensemble des recommandations du Vérificateur général du Québec

Québec, le 2 mai 2012 - Le ministre du Développement durable, de l'Environnement et des Parcs, M. Pierre Arcand, annonce qu’il donnera suite à l’ensemble des recommandations formulées par le Vérificateur général dans son rapport déposé aujourd’hui à l’Assemblée nationale. Ainsi, les recommandations concernant le Plan d’action sur les changements climatiques 2006-2012 (PACC) seront mises en œuvre pour le prochain plan d’action qui couvrira la période 2013-2020.

« Nous voulons exercer un leadership fort en environnement. Notre premier plan d’action 2006-2012 sur les changements climatiques a fait de nous des leaders reconnus sur la scène internationale. Lorsque nous faisons preuve d’avant-gardisme, il est normal d’apporter des ajustements en cours de route. Nous souhaitons que nos façons de faire s’améliorent continuellement, et c’est pourquoi nous nous engageons dès aujourd’hui à donner suite à l’ensemble des recommandations formulées par le commissaire au développement durable. Précisons que, déjà, plusieurs améliorations allant dans le sens des recommandations du Vérificateur ont été introduites par le ministère au cours des derniers mois. L’ensemble des recommandations seront donc mises en œuvre pour le prochain plan d’action », a déclaré le ministre Arcand.

Le Plan d’action 2006-2012 sur les changements climatiques a été reconnu par plusieurs comme étant l’un des meilleurs plan d’action en Amérique du Nord. Il aura permis au Québec de faire des avancées importantes en matière de lutte contre les changements climatiques et de s’illustrer par son leadership sur la scène internationale.

« La Fondation David Suzuki dévoilait justement son classement des provinces canadiennes dans la lutte aux changements climatiques le 12 avril dernier, et attribuait au Québec la mention ‘’très bon’’, soit la meilleure catégorie de l’échelle de classement. Celui-ci souligne également les efforts importants faits par le Québec dans la lutte aux changements climatiques. Forts de cette expérience, nous souhaitons apporter les améliorations qui nous ont été recommandées et poursuivre notre travail vers l’atteinte de notre objectif de réduction de nos émissions de gaz à effet de serre (GES) de 20 % sous 1990 pour 2020. Notre objectif à l’horizon 2020 est le plus ambitieux en Amérique du Nord et nous en sommes très fiers », a ajouté le ministre.

Rappelons que le dernier inventaire québécois des émissions de GES fait état d’une diminution des GES de l’ordre de 2,5 % sous le niveau de 1990 en 2009. Alors que les émissions de GES étaient de 89,6 Mt éq. CO2 en 2003, celles-ci sont baissées à 81,8 Mt éq. CO2 en 2009, ce qui représente une diminution de 8,7 %. Il s’agit de la deuxième année consécutive où le niveau des émissions est inférieur à celui de 1990. Au cours de la période 1990-2009, la consommation d’énergie provenant des combustibles fossiles s’est accrue de 4,4 %, tandis que la population a augmenté de 11,9 % et le PIB de 44,9 %. Le Québec affichait en 2009 le plus faible taux d’émissions de GES par habitant de l’ensemble des provinces canadiennes.

- 30 -

SOURCE :

Sarah Shirley
Attachée de presse
Cabinet du ministre du Développement durable, de l'Environnement et des Parcs
Tél. : 418 521-3911

INFORMATION :

Relations médias
Ministère du Développement durable,
de l'Environnement et des Parcs
Tél. : 418 521-3991

 

Retour aux communiqués


Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017