Développement durable, Environnement, Faune et Parcs Bandeau du ministère du Développement durable, de l'Environnement, de la Faune et des Parcs
Accueil Plan du site Pour nous joindre Portail gouvernemental A propos du site Recherche English

Communiqué de presse

 

Version   
imprimable

Rage du raton laveur - La collaboration des citoyens assure le succès des opérations de vaccination

Québec, le 30 janvier 2013 – La participation et la collaboration des citoyens au programme 2012 de lutte contre la rage du raton laveur ont permis d’assurer le succès des opérations de vaccination des ratons laveurs, des moufettes et des renards. Notons que, pour une troisième année consécutive, aucun cas de rage chez les ratons laveurs n’a été recensé au Québec. Une augmentation d’environ 18 % du nombre de signalements par les citoyens ainsi qu’une hausse de plus de 25 % des visites sur le site Internet de la rage du raton laveur témoignent de l’intérêt et de l’appui du public à cet égard.

Malgré ces bonnes nouvelles, le ministère du Dévelopement durable, de la l’Environnement, de la Faune et des Parcs (MDDEFP) rappelle qu’il faut demeurer vigilant, même en l’absence de cas de rage chez les ratons laveurs au Québec. Cette maladie, qui se transmet par un contact avec la salive, généralement à la suite d’une morsure, est infectieuse, incurable et mortelle pour l’humain. En 2012, aux États-Unis, quelques cas ont été rapportés à moins de 50 km au sud de nos frontières. Le gouvernement du Québec, en collaboration avec les autorités américaines, s’engage à poursuivre la lutte contre cette maladie et souhaite que la population continue de participer activement à ses interventions, notamment par le signalement d’animaux suspects.

Plan d’action

Rappelons que, dès la découverte du premier cas de rage du raton laveur en juin 2006, le gouvernement du Québec a mis en œuvre un plan d'action énergique à grande échelle visant à lutter contre ce variant de la rage. Ce plan prévoyait deux types d'interventions sur le terrain : des interventions de surveillance et de contrôle. Les premières ont pour but de découvrir rapidement tout nouveau cas de rage du raton laveur pour exercer un meilleur suivi de sa propagation et les secondes tirent profit des renseignements obtenus par la surveillance pour déployer des moyens de contenir, de réduire et d'éliminer la rage du raton laveur.

En 2012, le Comité interministériel responsable du dossier de la rage du raton laveur, regroupait des représentants du ministère de la Santé et des Services sociaux, du ministère de la Sécurité publique, des directions de santé publique provenant des agences de la santé et des services sociaux de l'Estrie, de Laval, de la Montérégie, de Montréal et de la Chaudière-Appalaches, du ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation, de Services Québec, de l'Agence canadienne d'inspection des aliments et de la Faculté de médecine vétérinaire de l'Université de Montréal.

Pour obtenir plus de détails sur la lutte contre la rage du raton laveur, consultez le site Internet www.rageduratonlaveur.gouv.qc.ca.

- 30 -

SOURCE :

Éric Santerre
Responsable des relations avec les médias
Direction des communications
Ministère des Ressources naturelles
418 627-8609, poste 3003

INFORMATION :

Joanie Vallerand
Conseillère en communication
Direction des communications
Ministère des Ressources naturelles
418 627-8609, poste 3025

 

Retour aux communiqués


Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017