Développement durable, Environnement, Faune et Parcs Bandeau du ministère du Développement durable, de l'Environnement, de la Faune et des Parcs
Accueil Plan du site Pour nous joindre Portail gouvernemental A propos du site Recherche English

Communiqué de presse

 

Version   
imprimable

Le gouvernement du Québec va de l'avant dans la modernisation de la rue Notre-Dame à Montréal

Montréal, le 26 septembre 2002  —  Le ministre d'État aux Affaires municipales et à la Métropole, à l'Environnement et à l'Eau, M. André Boisclair, a annoncé aujourd’hui que le gouvernement du Québec a autorisé, par décret, le ministère des Transports à procéder à la modernisation de la rue Notre-Dame sur le territoire de la Ville de Montréal, entre la rue Amherst et l’échangeur de l’autoroute 25.

Ce projet s’articule autour d’un boulevard en surface ponctué de voies couvertes et de feux de circulation, le tout permettant une meilleure fluidité mais aussi une sécurité accrue par un meilleur contrôle de la vitesse. Alliant efficacement les impératifs de transport et d’aménagement urbain, le projet comprend également l’implantation de voies de transport en commun en site propre ainsi que l’aménagement de parcs et d’espaces publics reliés entre eux pour former un parc linéaire. Le coût total du projet est évalué à 260 millions de dollars.

Rappelons qu’une audience publique a été tenue sur le projet par le Bureau d’audience publique sur l’environnement (BAPE). Une centaine de mémoires ont alors été déposés. Le BAPE a conclu que le projet de modernisation de la rue Notre-Dame devait s’inscrire dans le respect des principes de développement durable et tenir compte de la mixité des activités urbaines. Il a donc recommandé que le projet initial soit réexaminé par le ministère des Transports et la Ville de Montréal.

Les travaux d’un groupe de travail formé de représentants de la Ville de Montréal, du ministère des Transports, de l’Agence métropolitaine de transport et de la Société de transport de Montréal ont permis de rendre public, lors du Sommet de Montréal, le 5 juin dernier, un nouveau projet.

L'analyse environnementale, réalisée par le ministère de l'Environnement, conclut que ce nouveau projet est acceptable, aux conditions prévues au décret. Ainsi, la Ville de Montréal et le ministère des Transports devront consulter la population sur les aménagements d'intégration urbaine qui seront réalisés, dont les parcs, une piste multifonctionnelle et les mesures d'atténuation du bruit. De plus, pour contrer à moyen et à long termes la congestion routière sur la rue Notre-Dame, des moyens visant à améliorer l'offre de transport alternative à l'automobile devront être présentés, notamment des systèmes de transport collectif performant et de qualité.

Le décret prévoit également un suivi serré de l'efficacité des mesures d'apaisement de la circulation dans les quartiers limitrophes, qui doivent être mises en place par la Ville de Montréal. Des évaluations devront être effectuées après 2, 5 et 10 ans suivant la mise en service de la rue Notre-Dame modernisée. Un suivi de l’utilisation et de la fonctionnalité des aménagements et des espaces publics devra également être effectué.

Rappelons que les conditions du décret devront être remplies avant que le ministère de l'Environnement puisse émettre les certificats d'autorisation nécessaires à la réalisation du projet.

Le décret d’autorisation et le rapport d'analyse environnementale peuvent être consultés via le site Internet du MENV.

Le projet de modernisation de la rue Notre-Dame peut être consulté à l’adresse suivante : www.mtq.gouv.qc.ca/regions/montreal/notredame/


- 30 -

SOURCES :

Jean-Louis Laplante
Attaché de presse
Cabinet du ministre d'État aux
Affaires municipales et à la Métropole,
à l'Environnement et à l'Eau
Tél. : (418) 521-3911
Huguette Proulx
Conseillère en communication
Direction des communications
Tél. : (418) 521-3823, poste 7085

 

Retour aux communiqués


Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017