Développement durable, Environnement, Faune et Parcs Bandeau du ministère du Développement durable, de l'Environnement, de la Faune et des Parcs
Accueil Plan du site Pour nous joindre Portail gouvernemental A propos du site Recherche English

Communiqué de presse

 

Version   
imprimable

Concentrations élevées de nickel à Limoilou - Des analyses et des expertises scientifiques permettent de conclure que la source se trouve au port de Québec

Québec, le 15 avril 2013 – Les analyses et expertises réalisées au cours des dernières semaines par le ministère du Développement durable, de l'Environnement, de la Faune et des Parcs lui permettent de conclure que la source des concentrations élevées de nickel observées dans l’air du secteur Limoilou se trouve au Port de Québec. Ce sont les activités liées au transbordement de minerai par l’entreprise Arrimage Saint-Laurent qui sont à l’origine de la problématique.

Depuis l’observation des premiers résultats, en novembre 2012, le Ministère a réalisé différentes analyses et expertises scientifiques afin de déterminer de façon formelle la ou les sources des émissions de nickel. La source a pu être déterminée grâce à la prise d’échantillons, à l’analyse de données du Ministère et de données externes, à l’analyse de la signature minéralogique, à l’étude de la direction des vents dominants et à l’établissement de relations entre différents facteurs.

Trois aspects ont rendu les résultats concluants :

  1. Une relation statistiquement significative a été mise en évidence entre les concentrations de nickel observées aux stations du Ministère et le nombre d’heures de vents en provenance du port;
  2. Des échantillons de retombées de poussières recueillis par le Ministère à Limoilou et dans des filtres d’échantillonnage de l’air de la station Des Sables ont été analysés au Département de géologie et de génie géologique de l’Université Laval. L’analyse a révélé que le nickel dans les échantillons de poussières et de particules en suspension était principalement sous forme de pentlandite, soit le minerai contenu dans les gisements de nickel transbordé par Arrimage Saint-Laurent;
  3. Le rapport moyen entre les concentrations de nickel et de cobalt dans les échantillons de particules en suspension est relativement constant, ce qui indique que toutes ces particules proviennent de la même source.

Dès que le Ministère a confirmé la source des poussières, le ministre Yves-François Blanchet a demandé d’agir sans délai et de rendre publique l’étude réalisée. Il a également demandé que les responsables de l’entreprise en cause de même que les dirigeants du Port soient rapidement informés des conclusions du Ministère. Enfin, il a exigé que toutes les mesures soient prises afin que la situation puisse être corrigée dans les meilleurs délais.

Le ministre Blanchet a également réitéré qu’il s’attendait à l’entière collaboration des acteurs concernés afin de corriger rapidement la situation puisque des gestes concrets devront être posés afin de mieux contrôler les émissions de nickel observées.

Avis de non-conformité

Un avis de non-conformité a donc été transmis au cours de la journée à Arrimage Saint-Laurent. L’avis demande à l’entreprise de présenter au Ministère, d’ici le 3 mai 2013, un plan d’actions correctives prévoyant des mesures à court et à moyen termes afin, notamment, de contrôler l’émission de contaminants dans l’air ambiant. Ces mesures visent, entre autres, le transbordement du minerai, son transport et son entreposage.

Le Ministère a également transmis une lettre à l’Administration portuaire de Québec lui demandant de s’assurer que toutes les mesures soient mises en œuvre pour que les activités qui se déroulent dans le Port de Québec s’effectuent conformément à la Loi sur la qualité de l’environnement et à ses règlements afin que les citoyens du quartier Limoilou puissent bénéficier d’un environnement sain.

Rapport disponible

Le rapport complet peut être consulté sur le site Web du ministère du Développement durable, de l’Environnement, de la Faune et des Parcs à l’adresse www.mddefp.gouv.qc.ca/nickel/.

- 30 -

SOURCE :

Mme Catherine Salvail
Attachée de presse
Cabinet du ministre
du Développement durable,
de l’Environnement, de la Faune
et des Parcs
Tél. : 418 521-3911

INFORMATION :

Relations médias
Ministère du Développement durable,
de l'Environnement, de la Faune
et des Parcs
Tél. : 418 521-3991

 

Retour aux communiqués


Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017