Développement durable, Environnement, Faune et Parcs Bandeau du ministère du Développement durable, de l'Environnement, de la Faune et des Parcs
Accueil Plan du site Pour nous joindre Portail gouvernemental A propos du site Recherche English

Communiqué de presse

 

Version   
imprimable

Permis de chasse à l’orignal - Modification relative à la date d’achat des permis de chasse à l’orignal par les non-résidents

Québec, le 17 avril 2013 – Le ministre du Développement durable, de l’Environnement, de la Faune et des Parcs, M. Yves-François Blanchet, et son adjoint parlementaire à la Faune et aux Parcs, M. Scott McKay, annoncent leur intention de modifier la date limite d'achat des permis de chasse à l’orignal par les non-résidents qui souhaitent chasser au Québec.

Ainsi, à compter de 2014, les non-résidents, tout comme l’ensemble des chasseurs québécois, seront tenus de se munir d’un permis pour chasser l’orignal à l’arme à feu dans une zone de chasse déterminée, au plus tard la veille de l’ouverture de la chasse.

« Le gouvernement du Québec est particulièrement sensible aux enjeux propres aux régions du Québec, a déclaré le ministre Yves-François Blanchet. Parmi ces enjeux, plusieurs touchent des questions fauniques, de chasse et de pêche. Sitôt mis au fait de l’iniquité qui existait entre résidents et non-résidents, nous avons agi. Les Québécois s'attendent à cette rigueur et à cette efficacité de notre part. Nous le faisons grâce à une écoute mutuelle entre les milieux fauniques et le ministère du Développement durable, de l’Environnement, de la Faune et des Parcs. »

Cette mesure ne modifiera toutefois pas la possibilité qu'ont les non-résidents, à l'instar de tous les Québécois, d'acheter en tout temps un permis pour chasser dans un secteur à accès contingenté d’une réserve faunique ou d’une ZEC, ainsi que dans les pourvoiries. Les modalités de la modification réglementaire seront précisées ultérieurement.

« Cette modification réglementaire est une marque supplémentaire de l'engagement et de la considération du gouvernement à l'égard des chasseurs québécois, qui désirent que les mêmes règles s’appliquent à tous. C'est une question d'équité », a affirmé Scott McKay, l’adjoint parlementaire du ministre Blanchet à la Faune et aux Parcs.

- 30 -

SOURCE :

Éric Santerre
Relationniste de presse
Direction des communications
Tél. : 418 627-8609, poste 3003

 

Retour aux communiqués


Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017